Côte d’Ivoire : Omega Sports Holding investit dans le Racing Club d'Abidjan

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 19h10min

Omega Sports Holding, la société de capital-investissement fondée par l'homme d'affaires ivoirien Cheick Sanankoua, a annoncé ce 30 janvier 2024, une prise de participation minoritaire au sein du Racing Club d'Abidjan (RCA), club de football et actuel leader de la Ligue 1, l'élite du championnat ivoirien.

Bien que les détails financiers de cet investissement n'aient pas été divulgués, il est destiné à soutenir le développement des opérations sportives, commerciales et sociales du RCA. Il contribuera également à la concrétisation du projet d'expansion du centre d'entraînement et de vie du club, érigé sur 7 hectares de terrain.

Cet apport de financement s'accompagnera d'une expertise visant à renforcer les objectifs du club, notamment son rayonnement international, le développement de l'engagement des fans, et la recherche d'opportunités d'investissements sportifs.

"Nous sommes ravis de nous associer au RCA. Le sport en Afrique offre d'immenses opportunités économiques et sociales. Le RCA est le partenaire idéal pour notre incursion dans le monde du football ivoirien", a déclaré Cheick Sanankoua.

Cette prise de participation fait suite à un précédent investissement d'Omega Sports Holding dans l'Abidjan Basketball Club, club de référence dans le basketball ivoirien, titré à 18 reprises chez les hommes et 13 fois chez les femmes, renforçant ainsi son engagement envers le développement du sport en Côte d'Ivoire. Elle s'inscrit dans le cadre d'un programme ambitieux d'Omega Sports Holding, avec un investissement de 50 millions de dollars prévu au cours des trois prochaines années en faveur du sport africain.

Cette démarche s'aligne sur d'autres initiatives, telles que le Detect Pro Fund, le premier fonds d'investissement sportif local lancé par Mike Coffi en mars 2023, visant à instaurer une véritable industrie sportive sur le continent africain, anticipant une croissance annuelle de 8% au cours des cinq prochaines années, selon la Banque africaine de développement.

Dr Ange Ponou

Publié le 30/01/24 15:52

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

6Wfh4jBM6Kn3EFUrZujC8iX4loLVJ94-h00LnRwFV14 False