Covid-19/Côte d’Ivoire : Le port du masque rendu obligatoire alors que le pays franchit la barre de 400 cas

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 11h2min

En Côte d'Ivoire, le port du masque est désormais obligatoire. C'est la principale décision prise par les autorités à l'issue de la réunion du Conseil national de sécurité (CNS), l'instance en charge de la gestion des situations de crise dans le pays.

Réuni autour du chef de l'Etat Alassane Ouattara, CNS, composé notamment du premier ministre et de membres du gouvernement, a fait ce choix alors que jusque-là, les Ivoiriens étaient exhortés à appliquer les mesures barrières dont la distanciation sociale, le port du masque étant plus indiqué pour le corps médical.

" Le Conseil National de Sécurité a décidé de rendre obligatoire le port du masque, notamment dans le Grand Abidjan, en veillant à leur disponibilité et leur gratuité, à commencer par le personnel de santé et les forces de Défense et de Sécurité " indique le communiqué qui a sanctionné la rencontre.

Cette dernière évolution vient faire échos de certaines études qui ont montré que l'espacement de 1 mètre entre individus, généralement préconisé, n'est pas suffisant pour écarter le risque de contamination, les jets de fluides buccales et nasales pouvant atteindre un rayon de 2 mètres en cas d'éternuement par exemple.

Le CNS a en outre précisé que tout sera mis en œuvre afin d'assurer la disponibilité et la gratuité des masques. " Le plan de riposte sanitaire de 95,5 milliards de FCFA a permis l'acquisition d'équipements de protection individuelle " indique-t-on. Aussi, " au titre des mesures additionnelles, il est décidé de la fabrication par l'industrie locale et l'importation massive de masques destinés à l'usage des populations ainsi que la production des médicaments par l'industrie pharmaceutique locale en vue de la couverture des besoins ".

Le CNS annonce en outre la mise en place d'une stratégie de dépistage, avec l'installation à Abidjan, de treize centres de prélèvements de proximité dont neuf avant fin avril, sur un total de quarante-cinq (45) qui seront déployés sur le territoire national.

Autre mesure phare annoncée : le confinement obligatoire, à domicile, des " personnes fragiles, notamment les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques ".

60 nouveaux cas diagnostiqués positifs

Ces nouvelles décisions tombent alors que l'on apprend que 60 nouveaux cas d'infections au covid-19 ont été enregistrés ce jeudi 9 mars. La Côte d'Ivoire compte ainsi 444 cas déclarés et devient l'un deux premiers pays les plus touchés par le covid-19 en Afrique de l'ouest avec le Burkina.

Il y a seulement 3 jours, ce 6 mars, le pays comptait 323 cas de contamination; ce sont donc plus d'une centaine de nouveaux malades qui ont donc été enregistré entre mardi dernier  et ce jeudi.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 09/04/20 20:03

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

CWMFMgGoUvL778WmDEMRu4gTT2JMyxLmtBqD61sIVgg False