Forum économique Turquie - Afrique : Le CEPICI expose les atouts de la Côte d’Ivoire

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 6h53min

Le CEPICI, Centre de promotion des investissements en Côte d'Ivoire, a pris part les 12 et 13 octobre derniers à Istanbul en Turquie, à la quatrième édition du Forum économique et commercial Turquie-Afrique.

Cet évènement a été surtout une occasion offerte à d'éminents représentants des secteurs public et privé de discuter et d'identifier conjointement un ensemble de solutions pour intensifier davantage les relations entre la Turquie et les pays africains, en vue d'une croissance et un développement inclusif.

Voir aussi - Le CEPICI participe au Forum commercial et économique Turquie - Afrique

En tant qu'acteur clé de la promotion des investissements en Côte d'Ivoire, le CEPICI à travers sa directrice générale, Solange AMICHIA a pris part à un panel sur le thème : " Financement des investissements et du commerce en Afrique et relations bancaires avec la Turquie ".

Dans sa communication, la directrice générale CEPICI a relevé que le climat des affaires en Côte d'Ivoire s'améliore continuellement depuis 2012, ce qui a soutenu les investissements qui ont alimenté une croissance moyenne autour de 7% du PIB. Son message avait pour objectif de ‘'vendre la destination Côte d'Ivoire et attirer les investisseurs turcs.

Solange AMICHIA a également indiqué que la Côte d'Ivoire présente l'une des économies les plus dynamiques dans la sous-région Ouest-africaine, ce qui fait d'elle, une destination favorable pour les investisseurs étrangers. ‘'Même pendant la pandémie de Covid 19 en 2021, la Côte d'Ivoire a montré sa résilience avec un taux de croissance positif de 1%'', a-t-elle relevé.

La directrice générale du CEPICI a également fait cas de plusieurs réformes mises en œuvre, en vue d'améliorer significativement la compétitivité du secteur privé. Il s'agit entre autres de la sécurisation des investissements avec la mise place des tribunaux de commerce et d'appel, la protection des droits des actionnaires minoritaires.

A cela s'ajoute, la simplification des procédures administratives par la numérisation des actes et services administratifs, la création de guichets uniques (CEPICI, GUCE, GUPC), le développement de l'e-commerce, la mise en place d'un cadre institutionnel transparent, l'octroi d'incitations douanières et fiscales avec le code d'investissement, etc.

L'exécution de ces différentes réformes ont fortement contribué à une amélioration des performances de la Côte d'ivoire sur un certain nombre d'indicateurs à l'échelle internationale mesurant l'environnement des affaires, tels que le classement World Economic Forum, l'indice Mo Ibrahim de bonne gouvernance et les indices de Transparency international.

Solange AMICHIA a décliné au cours de ses propos, les 7 pôles industriels définis comme prioritaires dans le Plan national de développement (PND) 2021-2025, sur la base des potentialités économiques régionales. Il s'agit de l'agro-industrie, la chimie-plasturgie, les matériaux de construction, l'industrie pharmaceutique, l'industrie textile, l'emballage et les pièces de rechanges automobile.

Elle a ensuite réitéré son appel aux entreprises turques à choisir la destination Côte d'Ivoire qui offre de grandes potentialités, non sans souligner que le CEPICI se tient à leur disposition, afin de les accompagner depuis l'idée de projet, jusqu'à sa phase d'exploitation et d'expansion.

Narcisse Angan

Publié le 17/10/23 09:47

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

SCJHGvtaMNQQrBR_pPUmZWz-Psw2DltCXOicCc4zX9k False