La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

Franck KIE, Président du Cyber Africa Forum : '' Plus de 85% des institutions financières ont déjà été victimes de cyberattaques.''

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 9h2min

Franck KIE, Président Fondateur de Ciberobs & du Cyber Africa Forum :

Plus de 85% des institutions financières ont déjà été victimes de cyberattaques.

 

 

La transformation digitale va de pairs avec la problématique de la cybersécurité, un enjeu crucial pour le secteur bancaire. Diplômé d'un Master of Science en cybersécurité et d'un MBA en Business Intelligence Strategy, Franck KIE, spécialiste reconnu, fait, dans cette interview qu'il nous a accordée, un tour d'horizon sur la question.

 

De plus en plus de banques procèdent actuellement à la digitalisation de leurs process. Quels peuvent-être, selon vous, les avantages d'une telle politique ?

La digitalisation des banques leur permet indéniablement de se rapprocher de leurs clients. Elle permet de simplifier les opérations les plus courantes et représente donc un gain considérable de temps pour les clients, ainsi qu'une meilleure expérience client lorsque ces process permettent une souplesse d'utilisation pour ces derniers.

S'il est acquis que la digitalisation s'avère indispensable pour les acteurs opérant dans le secteur bancaire, quels pourraient être les risques liés à cette évolution ?

La fraude dans le secteur bancaire et financier a toujours existé et avec la digitalisation dans ce domaine, les risques auxquels font face les institutions financières deviennent de plus en plus accrus. Une étude du cabinet Dataprotect a montré que plus de 85% des institutions financières révélaient avoir déjà été victimes d'une ou plusieurs cyberattaques. 

(…) plus de 85% des institutions financières ont déjà été victimes d'une ou plusieurs cyberattaques.

Cette transformation digitale sans la mise en place de mesures adéquates pour sécuriser les processus et les flux financiers exposent donc les acteurs dans le secteur bancaire a un risque accru en matière de cybercriminalité avec des cybercriminels qui utilisent des méthodes de plus en plus sophistiquées pour arriver à leurs fins.

Ces risques sont-ils spécifiques à chaque région ? Si oui, quels sont les risques spécifiques à la zone UEMOA par exemple ?

 

Retrouver la suite de l'interview dans la dernière édition (en téléchargement gratuit) de notre magazine " Marché Financier : Bilan et Perspectives " qui vient de paraître. Cliquer sur l'image en dessous pour le téléchargement 

 

Dr Ange Ponou

Publié le 18/11/21 10:29

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.