Hausse de 45% du bénéfice de BOA Sénégal au 3e trimestre 2022

SN0000000332 - BOAS
La BRVM Ferme dans 4h14min

Bank Of Africa Sénégal, la filiale du groupe BOA tend à réussir son exercice 2022. A la suite de son embellie du 1er semestre qui s'était couronnée d'un bénéfice en forte hausse de 69% à 6,8 milliards FCFA, l'unique banque cotée du Sénégal récidive à fin septembre avec une nouvelle progression de 44,5% de son résultat net.

Evoluant sur un marché très concurrentiel, les ressources collectées par la banque sont ressorties à 483,2 milliards FCFA, tandis que les encours de crédits à la clientèle se sont établis à 343,5 milliards FCFA, soit des hausses respectives de 16%, et 13% comparativement à la même période en 2021. De ce fait, la banque s'en sort avec des parts de marché de 5,6% en termes de ressources et de 6,2% concernant les emplois.

Notons en outre que cette augmentation plus prononcée des ressources collectées par rapport aux encours de crédits a eu pour effet la baisse du coefficient d'exploitation de la banque qui se chiffre à 73,5%, contre 75,5% au 3e trimestre 2021.

Le produit net bancaire (PNB ; chiffre d'affaires) réalisé par BOA Sénégal sur les 9 premiers mois de l'année s'élève à 29,46 milliards FCFA, en croissance de 15% comparativement à la même période en 2021. Une performance commerciale qui est à reconnaitre à la hausse de 20% des commissions et de 16,4% de la marge bancaire.

Malgré une inflation se chiffrant à 11,9% à fin septembre, la gestion rigoureuse des charges, en l'occurrence, les frais généraux (-0,5%) et le coût du risque (-1,2%) a permis à la banque de réaliser un résultat net de 10,92 milliards FCFA, soit une hausse de 44,5% par rapport celui réalisé à fin septembre 2021.

Se basant sur le bénéfice réalisé sur l'ensemble de l'exercice 2021, ce résultat net représente déjà un taux de réalisation de 98,7%.

Cliquez ici pour voir la publication

 Comportement de l'action BOA SN à la BRVM

L'action BOA SN, après avoir frôlé sont plus haut sommet de l'année (à 2 780 FCFA) le 30 mars, celle-ci suit depuis lors une tendance généralement baissière, s'expliquant par des prises de gains des investisseurs. Cette baisse avait abouti au plus bas niveau de l'année à 2 200 FCFA le 5 mai. A la suite de cette dépression, le cours de l'action a évolué progressivement pour s'établir à 2 400 FCFA à la clôture du jeudi 8 décembre. Dans l'ensemble l'action enregistre une moins-value de 1,49% depuis le début de l'année.

Sékou Karamoko

La Rédaction

Publié le 09/12/22 15:09

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

dRaNU_XJhNkNwxzovIzHWMAVl6EoY97Pgdk7Ua0FLBs False