sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Investissements : Les IDE vers l’Afrique ont chuté de 28% au 1er semestre selon la CNUCED

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 9h16min

Les flux d'investissements directs étrangers (IDE) en Afrique ont chuté de 28% à 16 milliards $ sur les six premiers mois de l'année comparés aux 23 milliards $ de réalisation du premier semestre 2019, indique la CNUCED qui publie ce 27 octobre le " Global Investment Trends Monitor ", un rapport  qui fait le point des IDE sur la période au niveau mondial.

Ce repli est certes important au regard des besoins de financement du continent, mais la région a été relativement moins impactée alors que la baisse des IDE à l'échelle mondiale est de 49% à 399 milliards $.

Voir aussi - Afrique subsaharienne : Le stock de la dette extérieure atteint un record de 625 milliards $ (Banque mondiale)

Au niveau de l'Afrique au sud du Sahara, le repli observé est de 21% à 12 milliards $, les principales économies de la région ayant été particulièrement touchées. Au Nigéria, la baisse des cours de de l'or noir a réduit les flux d'IDE qui ont accusé une baisse de 29% à 1,2 milliard $. En Afrique du Sud, la baisse est de 24% à 2,9 milliards $.

Selon le rapport, ce sont les économies développées qui ont connu la plus forte baisse, l'IDE atteignant, selon les estimations, 98 milliards $ fin juin, soit une baisse de 75 % par rapport à 2019. En Amérique du Nord par exemple, les flux ont chuté de 56% pour atteindre 68 milliards $.

Voir aussi - Afrique subsaharienne : La Covid-19 a porté les besoins de financement extérieur à 890 milliards $ d'ici fin 2023

Pour le reste de l'année, la tendance globale projetée est une contraction de 30 à 40% des IDE selon la CNUCED. " Les flux dépendront de la durée de la crise sanitaire et de l'efficacité des interventions politiques pour atténuer les effets économiques de la pandémie. Les risques géopolitiques continuent d'ajouter à l'incertitude ", souligne l'institution.

Voir aussi - Nigéria : Les investissements étrangers chutent de 78% au second trimestre

Rappelons que le stock mondial d'IDE s'élevait à 37 000 milliards $ à fin 2019.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 27/10/20 14:26

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.