Katier BAMBA, DG de Wave Mobile Money Côte d’Ivoire : ‘’Notre modèle est sérieux, robuste et soutenable financièrement’’

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 10h26min

Katier BAMBA, DG de Wave Mobile Money Côte d'Ivoire :

Notre modèle est sérieux, robuste et soutenable financièrement

 

Dans un marché ivoirien où les géants de la télécommunication ont régné en maîtres depuis des années, Wave Mobile Money a réussi à émerger en très peu de temps, bousculant les paradigmes établis. Avec une approche centrée sur l'expérience client, l'entreprise a su conquérir le cœur des Ivoiriens, atteignant même des niveaux de performance impressionnants.

Dans cette interview exclusive, Katier BAMBA, le visionnaire à la barre de Wave Mobile Money Côte d'Ivoire, dévoile les coulisses de cette ascension fulgurante. De la stratégie d'infiltration des marchés monopolisés aux innovations technologiques en gestation, en passant par les défis surmontés et les perspectives futures, découvrez l'univers de cette success story grâce à cet entretien riche en enseignement.

Après environ bientôt 5 années de présence sur le marché ivoirien, comment évaluez-vous la performance actuelle de Wave Côte d'Ivoire ?

 De manière pratique, en très peu de temps Wave a réussi à devenir un acteur incontournable du secteur du mobile money ivoirien. A l'analyse, cela est essentiellement attribuable à la qualité de l'expérience client proposée aux utilisateurs. Toutes nos actions sont en effet orientées client et les résultats engrangés nous renforcent dans cette conviction.

(…) nous avons ouvert un peu plus de 20 millions de comptes et intégré près de 150 000 marchands dans notre écosystème de paiement digital. 

A titre d'illustration, on pourra par exemple noter que nous avons ouvert un peu plus de 20 millions de comptes et intégré près de 150 000 marchands dans notre écosystème de paiement digital.

Avant votre arrivée sur le territoire ivoirien, le marché du paiement mobile ressemblait à une sorte de " cartel ", animé par les 3 opérateurs de la télécommunication. Quelle a été la stratégie de Wave Côte d'Ivoire pour s'imposer ce marché ?

Afin de nous faire une place de leader, nous avons pensé aux parties prenantes clés du secteur que sont les clients et les agents. Nous avons essayé d'offrir à chacune d'elles la meilleure expérience possible. Ainsi, au niveau des clients, nous avons fait la différence par le biais d'une application mobile facile d'utilisation, d'une carte avec QR Code pour ceux qui n'ont pas de smartphone, d'un call center qui vous permet de résoudre tous vos problèmes sans vous déplacer et ce 7 jours sur 7 et d'un réseau de points de services large et liquide. Nous avons enfin adopté un pricing adapté qui ne prend des commissions que sur les transferts et rien sur les dépôts et retraits.

Afin de nous faire une place de leader, nous avons pensé aux parties prenantes clés du secteur que sont les clients et les agents. Nous avons essayé d'offrir à chacune d'elles la meilleure expérience possible. 

Pour ce qui est des agents, nous avons révolutionné les choses en mettant en place une application mobile dédiée, en respectant les délais convenus pour le reversement de leurs commissions et enfin en instituant un dispositif qui permet de maximiser la rotation du capital investi par la facilitation des versements de cash et des réapprovisionnements en unités de valeur.

Votre stratégie notamment de marketing agressif consistant à baisser drastiquement les tarifs pratiqués par les opérateurs télécoms a-t-elle été déterminante dans votre implantation en Côte d'Ivoire ? Comment avez-vous réussi à imposer ces tarifs à vos concurrents ? En d'autres termes, avez-vous pensé un instant que vos concurrents s'aligneraient sur vos tarifs au début du projet ?

Nous pensons que ce qui a été déterminant c'est la qualité de service proposée. Tout ne se résume pas au prix (…)

Nous pensons que ce qui a été déterminant c'est la qualité de service proposée. Tout ne se résume pas au prix et sur ce point j'ai 2 exemples. Au Sénégal, Orange Money Sénégal propose en réaction à notre pricing à 1%, un taux à 0,8% sans pour autant inquiéter notre leadership sur le marché. En Côte d'Ivoire, alors que nos concurrents se sont alignés sur un pricing à 1% nous sommes toujours en croissance, ce qui démontre qu'au-delà du prix le client valorise autre chose. Et nous pensons que cette autre chose c'est l'expérience client.

La suite de cette interview est à retrouver dans le 15e numéro de votre magazine téléchargeable gratuitement via ce lien ou en cliquant sur le visuel ci-dessous.

Dr Ange Ponou

Publié le 10/06/24 15:09

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

mpxuNICirSbRPgjejKUGNaJgV4bX-w8uMGFge1OXt90 False