La BRVM retrouve des couleurs sous la houlette des grosses capitalisations

BRVM30000000 - BRVM30
La BRVM Ouvre dans 2h36min
  • Les investisseurs de la BRVM détournent de plus en plus leur regard du marché secondaire (BRVM). Avec les entrées imminentes à la cote de Orange CI, Nas Ivoire Holding et Sancfis Faso, les titres subissent de forte pression à la vente.
  • Après 3 semaines consécutives au rouge, le marché rebondit cette 47e semaine en dépit de la prépondérance des vendeurs caractérisée par 11 titres ayant pris de la valeur contre 28 baisses.

Ce regain du marché s'explique essentiellement par la performance du top 3 des capitalisations boursières constitué de Sonatel (+2,04% à 14 790 FCFA), ETI (+6,42% à 20 FCFA), et Société Générale CI (+5,26% à 11 600 FCFA) selon la capitalisation globale engrangée sur la semaine. Société Générale CI qui avait cédé la 2e place à ETI n'est toujours pas parvenu à regagner son rang, bien qu'étant prisée par les investisseurs qui y ont vu une occasion de prises de positions après que le titre ait atteint son seuil le plus  bas sur un an à 10 100 FCFA le 16 novembre dernier.

Les plus importantes pertes de capitalisation s'affichent dans l'ordre décroissant du côté de Onatel BF (-8,43% à 3 205 FCFA), Bolloré T&L CI (-9,71% à 1 395 FCFA) et Sitab (-5,73% à 5 100 FCFA). Signifions toutefois que les titres Onatel et Bolloré T&L CI atteignent leurs niveaux les plus bas depuis plus d'un an, tous deux souffrant des performances financières de fin septembre 2022 peu rassurantes au sens des investisseurs, qui se montrent pour l'heure prudents.

Au terme de la semaine, ce sont près de 27 milliards FCFA de capitalisation que la BRVM a engrangé avec la confrontation de 92,6 milliards FCFA gagnés par les 11 hausses et 65,6 milliards FCFA perdus à travers les 28 baisses.

Voir aussi - BRVM : Voici les actions à avoir absolument dans son portefeuille en décembre 2022

Sicor au top des performances de la semaine

Si les performances financières de la Société Ivoirienne de Coco Rappé sont attendues depuis plus de 2 ans, au grand désarroi des investisseurs dont les prises de décisions ne sont plus basées sur les fondamentaux de la société, la valeur continue d'être entretenue à la BRVM. Avec ces 3 hausses consécutives en début de semaine, l'action réalise la meilleure performance hebdomadaire avec un bond de 15,58% à 6 935 FCFA.

Le titre est suivi dans le top des performances de la semaine par Servair Abidjan qui, lui, affiche une progression de 12,10% à 1 575 FCFA, ceci, en dépit du fait qu'aucune donnée financière intermédiaire de 2022 ne soit disponible.

Cette performance de l'action s'explique par un comportement opportuniste des investisseurs. En effet, le titre ayant touché son plancher (à 1 405 FCFA) depuis plus d'un an le vendredi 18 novembre dernier, les investisseurs se sont rués sur la valeur afin de faire de bonnes affaires.

Plus de 1,4 milliard FCFA échangés sur la semaine

Comparativement à la semaine précédente où 1,28 milliard FCFA ont été négociés, les investisseurs ont plus marqué leur présence lors de cette 47e semaine avec une activité en hausse de 11% à 1,42 milliard FCFA. Comme une semaine plus tôt, Sonatel a été la valeur qui a le plus captivé les négociants avec 24,5% à 347,63 millions FCFA, suivie de BOA CI (238,59 millions FCFA), Palm ci (106 millions FCFA) et Société Générale CI (81,78 millions FCFA).

BOA CI au centre des négociations

L'action BOA CI qui évolue à ses plus bas niveaux depuis août 2021, ne passe pas inaperçue dans un contexte où les investisseurs semblent attentifs à toutes opportunités. En effet, après avoir fait partie des valeurs les plus échangées de la 46e semaine avec 130 millions FCFA, le titre a enregistré cette semaine la plus importante activité des investisseurs depuis le début de l'année. Un engouement des négociants qui se traduit par des prises massives de positions sur la valeur matérialisée par la perte de 3,38% à 3 575 FCFA. De ce fait, l'action confirme sa 9e baisse hebdomadaire consécutive avec une moins-value cumulée de 26,97%.

Sucrivoire perd 145 FCFA à l'issue de la semaine

L'action sucrivoire réalise la pire performance de la semaine avec une moins-value de 12,34% à 1 030 FCFA contre 1 175 FCFA à la clôture du vendredi 18 novembre dernier. A signifier qu'il s'agit de la 3e semaine consécutive que le titre termine au rouge, un jugement du marché qui n'émane pas des fondamentaux de la société au vu de l'indisponibilité des performances financières de la société depuis fin 2021.

Pour participer à la formation niveau 1, veuillez cliquer ici

La Rédaction

Publié le 28/11/22 10:06

1 commentaire sur cet article. Participez à la discussion.
pi82003


28/11/22 18:12
il y a une erreur sur le prix de ETI et celui SGCI..

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

_RJdGRgEjGSht-HAklzwP1YTmifB8XrvzR-1pkuUM9s False