sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

La Côte d’Ivoire veut labéliser l’''Attiéké des Lagunes'' et le ''Pagne Baoulé''

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 11h58min

Comme le veau du Limousin ou encore le miel d'Alsace en France, la Côte d'Ivoire entend se doter de ses premières Indications géographiques protégées (IGP). Le pays lance ce 23 novembre à la faveur du SARA (Salon de l'agriculture et des ressources animales) qui ouvre ses portes ce 22 novembre à Abidjan, le processus de labellisation de l'Attiéké des Lagunes (produits dans les zones lagunaires de Côte d'Ivoire) et du Pagne Baoulé, sous l'égide de l'OAPI, l'organisation africaine de la propriété intellectuelle.

L'institution définit elle-même l'IGP comme " un titre de propriété intellectuel délivré pour des produits de terroirs dont la qualité spécifique est liée audit terroir (qualité du sol, climat, …) ou à des techniques particulières ou même à un savoir-faire traditionnel développé par les producteurs de ce terroir ".

L'attiéké est la célèbre semoule à base de manioc typique de la Côte d'Ivoire, tout comme le pagne baoulé, un tissu épais produit artisanalement dans le centre du pays.

Le pagne baoulé produit artisanalement dans le centre de la Côte d'Ivoire

D'après les spécialistes, le label IGP va contribuer à renforcer la réputation de ces deux produits en termes de qualité et doper leur valeur commerciale sur le marché international.

Le processus de labellisation des produits de terroirs est initié par l'OAPI pour ses pays membres et bénéficie de l'appui de l'AFD, l'agence française de développement.

Rappelons que le gouvernement ivoirien avait annoncé en 2017 son projet de faire protéger l'appellation Attiéké qui serait, selon certaines sources, également produit en Chine notamment sous la même appellation. 

Jean Mermoz Konandi

Publié le 22/11/19 12:21

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.