La Suisse veut renforcer sa coopération avec le Sénégal dans maints domaines

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 9h42min

La Suisse veut renforcer sa coopération avec le Sénégal. Le pays helvétique a dépêché à Dakar une délégation économique pour des travaux de 48 heures à partir du lundi 27 mai 2024. Celle-ci est constituée d'une quinzaine d'entreprises conduite par le directeur des Affaires économiques extérieures.

Dans son ambition de dynamiser le partenariat avec le pays de la Teranga, l'équipe suisse cible particulièrement la transformation digitale, la pharmaceutique, le développement des Petites et moyennes, le commerce, les industries, l'entreprenariat, la logistique, l'eau, etc.

Dans ces domaines précités, la mission économique suisse au Sénégal a pour but d'entretenir et d'approfondir les relations économiques et commerciales bilatérales et de prendre le pouls des besoins des entreprises.

Ainsi, dans le cadre de son déplacement, la mission prévoit des rencontres avec des acteurs importants tels que l'Agence Nationale de Promotion de l'Investissement et des Grands Travaux – APIX, la Délégation générale à l'Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes - DER-FJ - ou encore le Club des Investisseurs Sénégalais. La délégation visitera également le Port autonome de Dakar.

Selon le chef de mission, Ivo Germann, la Suisse compte profiter de l'attractivité et de la stabilité du pays pour explorer plusieurs domaines dans l'objectif de favoriser l'augmentation des échanges, la croissance et la création d'emplois.

"Pour la Suisse, le Sénégal est un des pays africains à fort potentiel économique qui estr caractérisé par une croissance dynamique et des perspectives positives pour la place économique helvétique. C'est donc une opportunité pour nous de dérouler cette mission et de voir le potentiel important qu'offre le Sénégal", a dit Ivo Germann.

Entre les deux pays, le volume des échanges commerciaux s'élevait à plus de 378 milliards FCFA en 2023. Le Sénégal a exporté vers la Suisse un volume de près de 362 milliards FCFA. De l'autre côté, les importations représentent un volume de 16,3 milliards FCFA.

Mouhamadou Dieng

Publié le 28/05/24 13:38

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

mpxuNICirSbRPgjejKUGNaJgV4bX-w8uMGFge1OXt90 False