sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Le fonds pour l'énergie hors réseau de la BAD clôture avec succès une levée de 95 millions $

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 8h29min

Le fonds pour l'énergie hors réseau (FEI OGEF) de la BAD dédié aux particuliers et aux entreprises africaines a clôturé avec succès une levée de fonds d'un montant total de 95 millions $ (56 miliards FCFA) dont 59 millions de dollars en capitaux propres et 36 millions de dollars en facilités de crédit.

Cette levée a été possible grâce aux contributions de plusieurs fonds et partenaires notamment l'Union européenne (UE) avec un investissement à hauteur de 17 millions $ dont 15 millions $ en capital, et de 17 millions $ supplémentaires de la part de la KFW, la banque de développement allemande.

Voir aussi - Climat : La BAD annonce ''au moins 25 milliards de dollars'' d'investissements d'ici 2025

" Nous sommes heureux d'accueillir la participation de partenaires partageant les mêmes vues dans notre ambition commune de promouvoir l'accès à une énergie moderne, fiable et durable en Afrique, et de renforcer la participation du secteur privé afin de fournir de l'électricité aux communautés mal desservies en Afrique ", s'est réjoui Wale Shonibare, vice-président par intérim de la BAD en charge de l'électricité et de l'énergie.

Outre ces apports, la BAD, principal sponsor du FEI-OGEF, a contribué à hauteur de 38,5 millions $ dont 8,5 millions$ en faveur du Global Environment Facility (GEF), le fonds mondial pour l'environnement.

Ce capital mobilisé permettra d'une part de financer des projets dans le secteur des énergies "off-grid" (système d'énergie autonome non relié au réseau électrique) à fort impact social en Afrique et d'autre à renforcer l'accès au financement des startups opérantes dans le secteur.

Voir aussi - BBOXX conclut avec succès une ronde de financement de 50 millions de dollars

Depuis sa première clôture en 2018, FEI-OGEF a conclu un certain nombre d'opérations dans le domaine de l'accès à l'énergie en faveur des startups en Afrique. En mai dernier, le fonds avait accordé un prêt de 8 millions $ en faveur de BBOXX, une startup rwandaise spécialisée dans les solutions d'énergies solaires.

Olivia Yao

Publié le 13/01/20 12:05

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.