Le Ghana obtient l’accord final du FMI pour un nouveau décaissement de 600 millions USD

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ferme dans 4h35min



“La performance du Ghana dans le cadre du programme a été solide. Tous les critères de réalisation quantitatifs de la première revue et presque tous les objectifs indicatifs et repères structurels ont été respectés”. Le Conseil d'administration du du Fonds Monétaire International (FMI) n'a pas caché son satisfécit à l'issue de la première revue de l'accord de facilité élargie de crédit conclue avec le Ghana qui s'est tenue le 19 janvier dernier. L'institution a de ce fait approuvé un décaissement de de ressources équivalentes à 600 millions de dollars (soit environ 361 milliards de FCFA) portant le total des décaissements du Ghana au titre de l'accord à environ 1,2 milliard de dollars.

Cette décision intervient 4 jours après que le pays ait conclu un accord pour restructurer 5,4 milliards de dette auprès de ses créanciers bilatéraux dans le cadre du Cadre commun du G20. Cette étape était nécessaire pour débloquer la deuxième tranche du financement du FMI.

“Les efforts des autorités pour réorienter les politiques macroéconomiques, restructurer la dette et lancer de vastes réformes génèrent déjà des résultats positifs, avec une croissance plus forte et plus résiliente que prévu. L'inflation est en baisse, les positions budgétaire et extérieure s'améliorent et les réserves internationales augmentent“, a déclaré Bo Li, le Directeur général adjoint et Président par intérim du FMI.

Voir aussi : Ghana: Le FMI valide enfin le plan de soutien d'un coût de 3 milliards de dollars


Plus précisément, le déficit budgétaire du Ghana devrait baisser d'environ 4 points de pourcentage en 2023. Les dépenses publiques sont restées “dans les limites du programme” et le pays a atteint son objectif de mobilisation des recettes non pétrolières. Bien plus, l'inflation a diminué et les positions budgétaire et extérieure se sont améliorées.

Selon le Ministre des finances, la deuxième tranche du FMI devrait déclencher un financement supplémentaire de 550 millions de dollars de la Banque mondiale.

Cédrick JIONGO

La Rédaction

Publié le 20/01/24 16:35

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

SCJHGvtaMNQQrBR_pPUmZWz-Psw2DltCXOicCc4zX9k False