Le Ghana trouve un accord pour restructurer 13 milliards USD de dette commerciale

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 9h52min

Les autorités ghanéennes ont conclu un accord de principe avec les détenteurs d'obligations internationales du pays pour la restructuration d'une dette de 13 milliards de dollars US (environ 8 030 milliards FCFA), rapporte Reuters. Selon des sources citées par le média, l'accord permettrait au Ghana d'appliquer une décote de 37% sur le remboursement du principal et d'allonger les maturités de ses obligations.

En attendant qu'un accord final soit conclu, cette avancée n'est pas pour déplaire aux autorités ghanéennes aux prises avec l'une des crises économiques les plus importantes de l'histoire du pays. Officiellement en défaut de paiement depuis décembre 2022, Accra possède, 15 euro-obligations, avec des échéances allant de 2023 à 2061. En mars 2023, une première tentative de reprofilage de sa dette avait échoué, les créanciers ayant refusé les conditions proposées par le pays.

Voir aussi : Le Ghana conclut un accord de reprofilage de sa dette avec ses créanciers bilatéraux

Cet accord de principe sur la dette commerciale intervient moins de 10 jours après que le Ghana ait reprofilé sa dette vis-à-vis de ses créanciers bilatéraux. Tout cela participe d'une volonté du pays d'alléger le service de la dette et réduire les tensions sur les finances publiques afin de bénéficier de l'enveloppe de 3 milliards de FCFA du FMI dans le cadre du plan de sauvetage signé avec cette institution en mai dernier. Précisons que pour atteindre l'objectif du FMI, le Ghana doit réduire sa dette de 55% du PIB d'ici 2028 contre 108% en 2023.

La Rédaction

Publié le 21/06/24 16:58

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

qQ4NRwznfG8O1kmXt27cVhdLnh7UuBvnPRtqA58pCPo False