Le groupe Ecobank réalise un bénéfice de 229 milliards FCFA en 2022

TG0000000132 - ETIT
La BRVM Ouvre dans 5h55min

La dynamique entamée depuis 2018 par le groupe bancaire panafricain Ecobank présent dans 36 pays du continent se consolide en 2022. En effet, bien que 2022 se soit caractérisé par une conjoncture ternie par les antécédents de la crise ukrainienne, le total bilan de ETI-Groupe Ecobank est ressorti en hausse de 13% à 17 838 milliards FCFA par rapport à un plus tôt.

Dans le détail, le produit net bancaire (chiffre d'affaires) s'est établi au 31 décembre 2022 à 1 161,428 milliards FCFA, soit une croissance de 19% en glissement annuel. Cette belle note témoigne de la résilience du groupe et d'un modèle d'affaires diversifié.

Il convient de noter que le groupe a également renforcer ses engagements vis-à-vis de ses économies de présence avec un taux de transformation passant de 48,6% en 2021 à 52,86% à fin décembre 2022.

Cette dynamique commerciale, couplée à une gestion efficace des charges intermédiaires ont permis d'améliorer le coefficient d'exploitation à 56,4% permettant de dégager un résultat avant impôt de 336,88 milliards FCFA (soit une hausse de 27%).

La conjugaison de ces efforts a ainsi permis à ETI de réaliser un bénéfice consolidé en hausse de 15% à 228,75 milliards FCFA comparativement à 2021.

Entre autres précisions, notons que la zone UEMOA a enregistré la plus forte croissance du groupe au niveau du résultat avant impôt avec une hausse de 40%.

Malgré ces bonnes réalisations, le groupe a joué sur la prudence dans un contexte d'incertitude en réduisant la gratification à l'égard des actionnaires à 0,11 cents usd par action, en repli de 31,25% par rapport au montant de 0,16 cents usd offerts un an plus tôt.

Cliquez pour voir la publication

Evolution de l'action ETI sur les 12 derniers mois

Pour rappel, le titre s'était mis en une dynamique baissière lors de l'annonce du dividende de 0,16 dollar de la banque pour 2021, avec cette réduction, le marché pourrait avoir la même psychologie face à la valeur.

Sur les 2 dernières séances, le marché avait déjà anticipé cette baisse de gratification en sanctionnant l'action de -10%. Faudrait-il s'attendre au même rallye baissier observé en 2022 ?

Pour participer à la formation, veuillez cliquer sur l'image

Sékou Karamoko

La Rédaction

Publié le 30/03/23 17:40

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

SCJHGvtaMNQQrBR_pPUmZWz-Psw2DltCXOicCc4zX9k False