Le Sénégal veut porter la production d’arachide à 1,7 million de tonnes

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 32h7min

 

 

L'arachide est une filière importante au Sénégal. A côté du mil, elle fait partie des spéculations les plus cultivées dans le pays. Ainsi, 1,7 million de tonnes de production sont visées pour la saison 2023-2024. Lors de la dernière campagne, 1,5 million de tonnes d'arachide avaient été récoltées.

Pour cette campagne agricole, le prix plancher du kilogramme d'arachide connaît une évolution de 5 FCFA passant de 275 FCFA à 280 FCFA. De 2012 à 2023, ce prix pour les agriculteurs a évolué de 200 FCFA à 280 FCFA. L'objectif est de favoriser la compétitivité des acteurs et le développement de la chaîne de valeur.

Voir aussi - Sénégal : Le prix de l'arachide en hausse de 275 FCFA/ Kg

Pour réussir la campagne, le gouvernement a alloué un budget de 100 milliards FCFA, dont 28 milliards pour la subvention des semences d'arachide, contre 14 milliards lors de la campagne précédente. Cette subvention a permis la mise en place de 86 000 tonnes de semences d'arachide, dont 70 % sont certifiées pour toutes les variétés et catégories confondues.

A travers l'arachide, le Sénégal ambitionne également de développer la production d'huile raffinée, afin de réduire les importations. Ainsi, la modernisation des outils de production de la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (SONACOS) est en gestation.

Les demandes et conditions des agriculteurs

Pour atteindre l'objectif d'augmenter la production et rendre compétitive la filière, les agriculteurs en marge d'un conseil international ont émis un certain nombre de doléances. Il s'agit d'abord du règlement des factures des opérateurs pour les campagnes 2021/2022, afin de permettre aux opérateurs de disposer de ressources financières pour les paiements aux producteurs après les livraisons des graines aux points de collecte et éviter le phénomène des bons impayés connu avant 2012.

Les acteurs veulent également la sécurisation de matières premières et une surveillance accrue des frontières, afin de s'assurer que les exportations de graines répondent aux normes établies. Sans oublier, l'exportation de semences d'arachide pour préserver le capital semencier et les performances agricoles de la filière. Au Sénégal, en 2022-2023, 330 000 tonnes d'arachides ont été exportées pour des recettes estimées à 330 milliards FCFA.

Mouhamadou Dieng

Publié le 30/11/23 12:53

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

rlE5iDidaOb3xmTxbzs-X4Av8wTLcZWvL9mdELaCFhk False