Nigéria : Démarrage de l’exploitation d’un gisement pétrolier dans le Nord

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 25h26min

Au Nigéria, la compagnie pétrolière publique (NNPC) a commencé, ce mardi, à forer du pétrole et du gaz naturel sur le gisement de Kolmani dans le nord-est du pays. D'une capacité de 1 milliard de barils de pétrole et de 500 milliards de pieds cubes de gaz, ce gisement a été découvert en 2019.

Son exploitation renforce l'ambition du gouvernement à produire du brut en dehors du Delta du Niger. S'y ajoutent également un site de raffinage pétrochimique avec une raffinerie de pétrole de 120 000 bpj, un site de traitement du gaz de 500 millions de pieds cubes par jour, ainsi qu'une centrale électrique de 300 MW.

Le président Muhammadu Buhari, qui a inauguré le projet, a révélé que d'autres activités d'exploration étaient en cours dans d'autres bassins ; tout en exhortant les équipes de la NNPC à étendre l'exploration pétrolière et gazière à Anambra, Dahomey, Benue, et bassins de Bida.

Aucune major minière n'est présente sur ce projet qui sera développé par NNPC, Sterling Global Oil, la New Nigeria Development Commission (NNDC) un conglomérat détenu par 19 États du nord du Nigeria. Cette frilosité des grandes compagnies tient davantage du climat d'insécurité qui prévaut dans cette zone en proie à une insurrection islamiste. L'insécurité dans certaines régions est d'ailleurs la cause des vols de pétrole enregistrés ces dernières années par le pays et qui ont entraîné un déclin de la production.

Pour le président Buhari, la réticence des multinationales devrait inciter les locaux à nouer davantage de partenariats pour ouvrir le Nord à l'exploration pétrolière et gazière. "Il est donc tout à l'honneur de cette administration qu'à un moment où l'appétit pour l'investissement dans l'énergie fossile est quasi nul, sans compter les problèmes de localisation, nous soyons en mesure d'attirer des investissements de plus de 3 milliards de dollars dans ce projet".

Le chef de l'Etat a toutefois exhorté la NNPC et ses partenaires à travailler avec les communautés locales et à tirer les leçons de l'expérience du delta du Niger, où des militants ont fait exploser des pipelines par le passé, accusant les compagnies pétrolières de négliger la population locale.

 Fernand Ghokeng

La Rédaction

Publié le 22/11/22 18:43

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

UkpG8oY3yV2Cty7uZqMFTm0R51o2fmXQGnFTY6xKBgw False