Nigéria : En raison du coronavirus, le FMI baisse ses prévisions de croissance

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 11h37min

Dans un environnement mondial particulièrement difficile marqué par la baisse des cours du pétrole en lien avec l'épidémie Coronavirus, les conclusions du FMI sur les perspectives économiques du Nigéria, première économie d'Afrique et leader africain de l'exportation de l'or noir, sont peu reluisantes.

L'institution met en avant la lenteur de la reprise économique, la faiblesse des investissements qui continue de peser sur l'activité économique, la hausse de l'inflation, la baisse des réserves de change ainsi que la détérioration du déficit budgétaire qui "rendent le pays vulnérable aux chocs externes" pour expliquer ses projections pessimistes.

Au vu de ce constat, l'institution revoit à la baisse ses prévisions et table sur une croissance de 2% en 2020 contre 2,5% initialement.

Par ailleurs, le FMI recommande au pays de resserrer sa politique monétaire et améliorer la mobilisation des recettes non pétrolières grâce à la mise en place de réforme au niveau de la politique fiscale en vue de contenir les vulnérabilités à court terme, renforcer la résilience et libérer le potentiel de croissance du Nigéria.

Olivia Yao

Publié le 18/02/20 18:46

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

pl22Oan1tDDY3Ns5fKU4hc4e8YTbZR1ws4eXraWKg8U False