Proparco et OeEB investissent 34 millions d'euros pour deux usines de recyclage au Sénégal et au Ghana

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 17h27min


La croissance de la population, la consommation accrue, la pollution environnementale mais également le manque d'infrastructures sont les raisons pour lesquelles la gestion des déchets est un défi majeur à l'échelle mondiale.

L'Afrique ne fait pas exception à la règle, en effet, les infrastructures de recyclage font défaut dans de nombreux pays du continent, notamment pour les batteries au plomb des véhicules.

A cet effet, la compagnie Gravita Netherlands B.V (GNBV), filiale de Gravita India, un acteur majeur du recyclage au niveau mondial, notamment de batteries, a obtenu une facilité de crédit de 34 millions d'euros (soit 22 304 000 0000 milliards FCFA), accordée par Proparco et la Banque autrichienne de développement (OeEB) afin de construire de nouvelles usines de recyclage industriel au Sénégal et au Ghana.

Ce financement servira également en partie à financer les besoins de trésorerie du groupe Gravita. Il faut noter que selon l'Un-Habitat, en Afrique, 70 à 80% des déchets solides générés sont recyclables mais seulement 4% des déchets solides sont actuellement recyclés.

Eirena Mai-Ly Etté

La Rédaction

Publié le 09/06/23 17:32

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

CvuA_imzJdwvbWiZrsVY_U3RdbJ7PKnHywlO05ozwDU False