Rachat de Société Générale Mauritanie : Idrissa Nassa reçu par Mohamed Ould Ghazouani

BF0000000604 - CBIBF
La BRVM Ferme dans 4h51min

La finalisation du rachat de la filiale du groupe Société Générale au Mauritanie par le groupe Coris est sur de bons rails. En déplacement dans le pays, le président du groupe Idrissa Nassa a été reçu en audience par le président mauritanien Mohamed Ould El-Ghazaouani. 

" (…) nous avons évoqué les enjeux économiques du moment et la reprise des activités de Société Générale Mauritanie par le Groupe Coris ", a indiqué le fondateur du groupe financier burkinabè. 

" J'exprime ma reconnaissance, a-t-il ajouté, à Monsieur le Président Mohamed Ould El-Ghazaouani pour l'accueil chaleureux, son soutien à l'implantation de l'enseigne Coris en Mauritanie, ses orientations et ses conseils avisés et surtout sa vision panafricaine qu'il a bien voulue me partager ". 

Dans un communiqué publié le 7 juin dernier, le groupe Société Générale annonçait avoir signer des accords en vue de la cession de ‘'la totalité' de ses participations dans quatre de ses filiales africaines, dont celle de la Mauritanie (et du Tchad) qui devrait revenir au groupe Coris. 

Voir aussi - Société Générale va céder 4 de ses filiales africaines aux groupes Coris et Vista

Le groupe français a indiqué que les processus de cession devraient être finalisés ‘'d'ici la fin de l'année 2023'', le temps de réunir les autorisations règlementaires nécessaires dans chacun de ces pays. " C'est un accord hautement stratégique pour le Groupe qui marquera son entrée en Afrique centrale et en Mauritanie ", avait réagi Idrissa Nassa. 

Fondé il y a une quinzaine d'année, en 2008, après le rachat de la ‘'Financière du Burkina'', un établissement financier, le groupe, aujourd'hui présent dans 9 pays en Afrique de l'Ouest, s'est par ailleurs hissé au rang de troisième groupe bancaire de l'UEMOA en termes de total bilan. Sa première filiale, Coris Bank International Burkina, qui fait office de figure de proue du groupe, compte au nombre des sociétés cotées les plus performantes de la BRVM. Le résultat net de la banque a en effet plus que doublé en en 4 ans, passant de 27,7 milliards FCFA (42,2 millions d'euros) en 2019 à 56,6 milliards FCFA (86,1 millions d'euros) fin 2022. 

Jean Mermoz Konandi

Publié le 05/07/23 17:26

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

eY6O_mQqyycQA-Embz5XCfWEFS-SCAGk2aOK0pcJHBA False