Sénégal : Ce que dit l’ITIE sur les revenus du secteur extractif

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 6h10min

Le Sénégal dispose d'un potentiel minier important avec une grande diversité de substances comprenant notamment l'or, le phosphate, calcaires industriels et le zircon.

Selon le rapport 2020 de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), le secteur minier animé par près d'une vingtaine d'opérateurs dont Sabodala Mining Company, Dangote Industries Sénégal SA et Iamgold BOTO, a généré 791,7 milliards FCFA (1,37 milliard $) en 2020 contre 554,87 milliards FCFA (959,5 millions $) en 2019, ce qui correspond à une progression de 42,7%.

Exportations et ventes locales du secteur minier

Les ventes d'or du pays représentent 48,7% de cette enveloppe. Ce sont dans le détail, 397 200 onces d'or pour 385,56 milliards FCFA (666,5 millions $) qui ont été exportées par le Sénégal en 2020, majoritairement à destination de la Suisse et de l'Australie.

Part des produits miniers dans les exportations minières et destination par pays

L'acide phosphorique qui est le 2ème minerais le plus exporté par le pays a généré 166 milliards FCFA (287 millions de dollars) pour 457 952 tonnes principalement vendus vers les pays de l'OHADA.

Avec 9 089 personnes opérant dans le domaine, soit 0,21% de la population active, le secteur minier a contribué en 2020 à hauteur de 155,2 milliards FCFA (268,31 millions dollars) aux recettes budgétaires.

Etat des recettes recouvrées sur le compte du Trésor 2019-2020

Il faut par ailleurs noter que le secteur hydrocarbure, prenant seulement en compte le gaz naturel avant l'entrée en production du pétrole en 2023, a généré 12,85 milliards FCFA, soit 22,2 millions de dollars, à l'Etat Sénégalais. 

Olivia Yao

Publié le 20/01/22 17:29

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

MUD3UykhF9Ani0-t6KjrsCGOGCEeXhjd8oMFXztikIM False