La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

Sénégal : Les grandes lignes du projet de code de l’électricité

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 13h18min

Adopté en conseil des ministres le 26 mai 2021, le code de l'électricité, une première au Sénégal, devrait être bientôt soumis au vote du parlement. C'est ce qu'a révélé, ce jeudi 10 juin, à Dakar, le parlementaire Abdoulaye Baldé, par ailleurs président de la Commission Énergie et Ressources Minérales de l'Assemblée nationale sénégalaise. Il prenait part à une rencontre d'échange sur la question avec le ministre en charge du Pétrole et des Energies, Aissatou Gladima.

Les objectifs du nouveau cadre réglementaire régissant le secteur de l'électricité sont d'améliorer la viabilité financière et la bonne gouvernance pour une électricité en quantité, qualité et à coût abordable, de disposer d'un cadre référentiel unique intégrant l'économie d'énergie, l'électrification rurale et les énergies renouvelables pour l'atteinte de l'accès universel en 2025.

Voir aussi - Sénégal : 1 640 milliards FCFA d'investissements privés en vue dans le secteur électrique

Au plan institutionnel, sur la base du nouveau code, la Société nationale d'électricité (SENELEC) sera organisée en holding avec des filiales publiques (production, transport, distribution-vente). Il est prévu aussi dans le cadre de ce nouveau code l'exercice d'autres acteurs comme les producteurs indépendants, les concessionnaires d'électrification rurale.

S'agissant de la planification du secteur de l'électricité, il est envisagé l'élaboration d'un Plan intégré à moindre coût (PIMC) sur dix ans qui sert de base à la préparation des plans quinquennaux de production, de transport, de distribution d'électrification rurale. Le PIMC permettra aussi de mettre en œuvre le Programme national de maîtrise de l'énergie électrique et des énergies renouvelables.

Voir aussi - Sénégal : 79 milliards FCFA pour installer 180 mini-centrales solaires en zone rurale

Au cours de cette rencontre, le ministre en charge du Pétrole et des Energie Aissatou Gladima a fait l'état des lieux du sous secteur de l'électrification rurale. Selon elle, le nombre de localités électrifiées en milieu rural est passé de 1 648 en 2012 à 4 276 en 2019. Elle ajoute qu'en 2020, le taux de couverture d'électrification rurale s'est établi à 55%.

Dans la même dynamique, deux centrales solaires de capacités respectives de 35 MW et de 25 MW ont été récemment inaugurées dans les régions de Diourbel et de Kaolack (centre). Auparavant, la SENELEC avait inauguré, le 27 mai, le premier poste 100% d'une capacité de 225 kilovolts dans la région de Thiès. En 2020, la puissance installée du pays était évaluée à 1 569 MW.

Ibrahim WANE, Dakar

La Rédaction

Publié le 11/06/21 09:18

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.