Sénégal : Les recettes minières projetées à 150 milliards FCFA à fin 2023

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 55h56min

A fin septembre 2023, la contribution du secteur minier aux recettes fiscales s'élevaient 144,7 milliards FCFA, soit 220,6 millions d'euros. Pour l'ensemble de l'année 2023, les prévisions tablent sur 150 milliards FCFA (228,6 millions d'euros), soit une augmentation de 19 milliards Fcfa, comparée à l'année 2022. En 2021, le secteur avait versé 188 milliards FCFA (228,7 millions d'euros) à l'État.

Ces informations ont été livrées dimanche par le ministre des Mines et de la Géologie, Oumar Sarr lors de son passage à l'Assemblée nationale pour le vote du budget de son ministère. Il est arrêté à 8 milliards FCFA, contre 2 milliards FCFA en 2018.

Capter l'or artisanal

À cet effet, le ministre a décliné les grandes orientations de son département pour l'exercice 2024. L'une des politiques sera la mise en place d'un comptoir national pour la commercialisation de l'or artisanale. Ce comptoir national va permettre d'absorber une partie importante de cette production artisanale, en créant les conditions optimales favorisant les échanges entre orpailleurs et artisans locaux, et en maîtrisant cette partie significative de la production nationale d'or dont la majorité profitait à un marché étranger occulte selon le ministre.

De plus, "la production industrielle, dont la majorité est destinée à l'exportation, sera plus accessible aux bijoutiers locaux grâce à ce comptoir national", considère Oumar Sarr. Au Sénégal, l'orpaillage artisanal génère 200 milliards FCFA (304,9 millions d'euros) par an pour une production de près de 5 tonnes.

Mouhamadou Dieng

Publié le 20/11/23 12:23

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

tvhuHOWQGgaB3p03OnVdvWIm2NfUG9fKJbMaPdOWOoY False