La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

Société Générale et des banques locales accordent à SCANNING SYSTEMS un financement d’une valeur de 8,4 Milliards F CFA (12,81 Millions d’Euros)

CI0000000030 - SGBC
La BRVM ouvre dans 40h9min

L'accompagnement des PME Africaines est l'un des 4 axes de développement initié par le Groupe Société Générale conformément à l'initiative " Grow with Africa " qui a pour vocation de contribuer collectivement au développement durable de l'Afrique.

C'est dans ce cadre que sa filiale Société Générale Côte d'Ivoire et d'autres banques locales, ont accordé un financement à SCANNING SYSTEMS, société Ivoirienne, pour la construction et l'aménagement de poste de contrôles juxtaposés (PCJ) aux frontières Côte d'Ivoire/Mali et Côte d'Ivoire/Burkina. Cette transaction a été arrangée et structurée par la Plateforme Financements Structurés Afrique Sub-Saharienne (SFG AFS) du Groupe Société Générale qui est aussi intervenue en tant qu'Agent de la facilité et des sûretés.

Ce projet d'envergure sous régionale est très stratégique pour l'UEMOA et la CEDEAO qui en sont les initiateurs. Il vise l'intensification des échanges commerciaux inter-états membres de l'UEMOA et s'inscrit dans un programme global de la zone. Les banques locales emboitent ainsi le pas à l'Union Européenne et l'Union Africaine qui soutiennent également ce programme.

En effet un poste de contrôle juxtaposé (PCJ) est une plateforme multimodale, aménagée et équipée, destinée à regrouper en un même lieu les services de contrôle de deux Etats frontaliers afin d'harmoniser et fluidifier les passages à la frontière, mais également contribuer à la sécurisation des recettes de porte et à la rationalisation du trafic routier inter-Etats.

Ce projet fut initié afin de lutter principalement contre : le racket, la corruption lors des transits inter régionaux, les contrôles intempestifs, les pertes de temps aux frontières, la dégradation des infrastructures et l'insécurité routières liées à des charges à l'essieu parfois trop importantes.

Le financement accordé à SCANNING SYSTEMS est réparti comme suit : Société Générale Côte d'Ivoire (36%), Ecobank Côte d'Ivoire (36%), la Banque Nationale d'Investissement (28%). Il bénéficie d'une couverture de risques de l'Agence Française de Développement (garantie ARIZ) et African Trade Insurance (ATI).

Ce projet favorise également un nouveau déploiement et une meilleure visibilité de la solution YUP, devant faire partie des moyens de paiement disponibles au niveau des postes de contrôle juxtaposé financés.

Fluidification des échanges commerciaux entre les pays membres de l'UEMOA, dématérialisation des transactions et inclusion financière sont tant d'avantages qui découleront du financement accordé à SCANNING SYSTEM. A terme, Société Générale par sa filiale Société Générale Côte d'Ivoire pourrait intervenir dans le financement de ses autres PCJ dans la zone UEMOA.

Cette syndication réaffirme la volonté de Société Générale Côte d'Ivoire de demeurer le partenaire de confiance engagé auprès des PME pour leur développement.

Communiqué

Publié le 20/05/21 10:47

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.