Bourse : Le choix de Warren Buffett d’entrer au capital d’une société

Voir tous les sujets

cesario2020 cesario2020
02/04/2022 20:54:04
0

Malheureusement il Ya pas de sociétés aurifères cotées à la BRVM pour le moment sinon que serait profitable à tous.


  
Répondre
serena serena
09/09/2020 18:40:24
0
Bonsoir. Est-il possible d'investir sur l'or via la BRVM ?
  
Répondre
Anges Anges
19/08/2020 13:49:10
0
Mike Shedlock a raison, car depuis l'annonce, beaucoup disent (et rappellent les différentes citations de Buffett sur l'or). Oubliant que Buffett investit dans une société avec des cash flows, et non dans la matière première (or) elle même.
  
Répondre
Anges Anges
19/08/2020 13:49:10
0

L'entrée au capital du groupe minier canadien Barrick Gold par Warren Buffett, révélée ce 14 août 2020, suscite l'étonnement au niveau des acteurs du marché financier américain.

En effet, la publication du rapport 13F-HR auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission), le gendarme de la Bourse aux Etats-Unis, révélant que Berkshire Hataway, la société d'investissement de Warren Buffett, avait acquis 21 millions d'actions de la société aurifère au deuxième trimestre 2020 pour un investissement de 565 millions de dollars, a fait couler beaucoup d'encre.

Ce document (rapport 13F-HR) est en fait exigé chaque trimestre par la SEC à tous les investisseurs institutionnels dont les actifs sous gestion sont supérieurs à 100 millions de dollars.

La raison principale réside dans le fait que Warren Buffett n'a jamais apprécié l'investissement dans l'or, car estimant que le métal jaune ne crée aucune valeur ajoutée. En effet, l'or physique qui se trouve dans un coffre-fort, ne produit rien d'autre que des frais d'assurance et de sécurité.

Les investisseurs qui achètent de l'or physique se contentent d'anticiper que le prix augmentera considérablement afin de faire des bénéfices et se prémunir contre l'inflation ou le risque de change.

Cette prise de participation de Berkshire Hataway dans Barrick Gold est d'autant plus intriguant qu'elle intervient après la cession de la totalité de ses titres Goldman Sachs, de 61% de sa participation dans JPMorgan, de 26% de celle dans Wells Fargo ; toutes des valeurs bancaires.

Warren Buffett s'est aussi débarrassé de toutes ses valeurs de compagnies aériennes dont celles de Delta et Southwest.

Voir aussi - Bourse : Warren Buffet dépense 5,1 milliards $ pour racheter les actions de sa compagnie Berkshire au 2ème trimestre 2020

Ainsi, pour le très populaire blog Zero Hedge, il s'agit " d'un signal que nul autre que l'Oracle d'Omaha (Warren Buffett) semble maintenant parier tranquillement contre les États-Unis ", parce que " le célèbre investisseur anti-or a abandonné les banques – l'épine dorsale de l'économie américaine axée sur le crédit – en faveur d'un mineur d'or ".

Une assertion que conteste Mike Shedlock, analyste à Sitka Pacific Capital Management, pour qui " il existe des différences de taille entre acheter de l'or et acheter des actions d'une société minière d'or ".

Il estime à ce sujet que Barrick est une société très rentable qui verse des dividendes aux investisseurs contrairement à l'achat d'or physique.

" Warren Buffet n'a donc pas acheté de l'or, et son investissement dans Barrick Gold ne signifie pas qu'il protège ses fonds sur une valeur refuge, mais plutôt qu'il mise sur une activité peu affectée par la Covid-19 ", poursuit-il.

Soulignons que l'annonce de cette transaction réalisée par Warren Buffett a fait bondir le cours de l'action de Barrick Gold de 11,63% à 30,13 dollars ce 17 août 2020 à la Bourse de New York, une première depuis le 24 mars 2020.


  
Répondre

Retour au forum Général