Côte d’Ivoire : 167 milliards FCFA pour un projet agro-industriel au n

Voir tous les sujets

Folly Folly
28/07/2022 18:45:41
0
Préservons nos acquis...
  
Répondre
Folly Folly
28/07/2022 18:45:41
0

La Côte d'Ivoire va bénéficier très bientôt d'un pôle agro-industriel dans sa partie Nord, précisément dans le département de Sinématiali.

La réalisation de ce gigantesque projet, dont la pose de la première pierre a été effectuée ce 27 juillet par Patrick ACHI, Premier ministre ivoirien, vise à favoriser la transformation du secteur agro-industriel. Et stimuler par conséquent une croissance agricole inclusive, en vue de réduire les importations alimentaires du pays de même que la pauvreté, indique un communiqué de la BAD.  

D'une valeur totale de 167 milliards FCFA, la mise en œuvre dudit projet a bénéficié du concours financier de plusieurs bailleurs de fonds.

Dans le détail, le groupe de Banque africaine de développement (BAD) a accordé un financement à hauteur de 87,6 millions d'euros, soit 57,4 milliards FCFA. La Banque d'investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) a octroyé 72,2 millions d'euros, soit 47,3 milliards FCFA. Le fonds de L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a dégagé 51,8 millions d'euros, soit environ 34 milliards FCFA. Enfin, la Fondation Saemaul pour la globalisation a débloqué 6 millions d'euros, soit environ 4 milliards FCFA.

Voir aussi - Côte d'Ivoire : Les travaux du projet de 1er agropole exécutés à 44%

Le projet sera principalement orienté vers les filières riz, maïs, mangue, anacarde, karité, ainsi que les produits halieutiques. Il est prévu entre autres dans son exécution, l'installation d'un hub central viabilisé (voiries et réseaux divers, électricité avec de l'énergie verte et un éclairage solaire, assainissement, guichet unique, recyclage des déchets, etc…) pour accueillir les grandes unités industrielles et services connexes.

Il sera également construit 5 centres d'agrégation et de services pour servir de sites de stockage, de conditionnement secondaire et de transformation primaire des produits agricoles.

Le projet de développement du pôle agro-industriel dans la région Nord qui est le 2ème dans le pays, après celui de Yamoussoukro, va bénéficier à environ 1,2 million de personnes indirectement, dont la moitié sera constituée de femmes et de jeunes. Il devra générer 25 000 emplois directs et 45 000 emplois indirects, ce qui devrait faire reculer le chômage, la pauvreté et renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle.


  
Répondre

Retour au forum Général