sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Affaire Adesina : Le gouvernement américain salue la décision de la BAD de confier l’enquête à une équipe indépendante

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ferme dans 2h23min

Le gouvernement américain, l'un des principaux actionnaires de la Banque africaine de développement (BAD), n'a pas manqué de saluer la décision de l'institution panafricaine de procéder à une revue indépendante du rapport produit par le comité d'éthique de l'institution relativement au accusations portées contre son président Akinwunmi Adesina.

Voir aussi - Akinwumi Adesina : ''Je clame mon innocence …''

''Les intuitions internationales doivent respecter les normes les plus élevées de gouvernance et de transparence, et la décision de poursuivre un examen indépendant démontre la force de la Banque africaine de développement'' a soutenu ce 1 juillet Steven Mnuchin, secrétaire américain au trésor.

Voir aussi - Sous la pression américaine, la BAD ordonne une nouvelle enquête sur la gestion d'Akinwumi Adesina

En effet, sous la pression américaine, le bureau du conseil des gouverneurs de la BAD, présidé par la ministre ivoirienne Nialé Kaba, a présenté ce 1er juillet un trio " d'experts indépendants de haut niveau " composé de l'ex présidente de l'Irlandaise Mary Robinson, Hassan Jallow, ancien procureur général et ministre de la Justice de la Gambie et Leonard F. McCarthy, ancien vice-président de la Banque mondiale en charge de l'intégrité́, pour jauger de la pertinence du précédent rapport qui avait blanchi le numéro 1 de l'institution.

Voir aussi - BAD : Une ex présidente, un juge et un ancien de la Banque mondiale pour ausculter l'affaire Adesina

Notons que le verdict de ces experts est attendu en fin juillet au maximum, soit un mois avant la prochaine assemblée générale de la BAD d'août, qui doit notamment se prononcer sur la reconduite ou non d'Akinwumi Adesina pour un second mandat à la tête de l'institution panafricaine.

Olivia Yao

Publié le 03/07/20 16:55

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.