Afreximbank annonce 1 milliard USD pour financer l’industrie du cinéma en Afrique

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 10h56min

Afreximbank, la banque africaine d'import-export, travaille à la création d'un fonds de 1 milliard USD (environ 615 milliards FCFA) pour financer l'industrie cinématographique sur le continent africain, a annoncé Kanayo Awani la vice-présidente de l'institution. C'était ce 9 novembre, lors de l'ouverture du sommet Creative Africa Nexus week-end (CANEX) 2023, le plus grand rassemblement des industries culturelles et créatives d'Afrique et de la diaspora qui se tient au Caire en Egypte.

Selon Afreximbank, l'industrie cinématographique en Afrique est aujourd'hui confrontée à plusieurs lacunes notamment un accès limité au financement, la violation des droits d'auteurs, un déficit d'infrastructures, de technologie et de professionnels qualifiés... Résultats des courses : les produits de cette industrie ont du mal à se faire connaître et à accéder aux marchés internationaux.

Une fois mis en scelle, le fonds d'Afreximbank devrait superviser le financement de films, financerait les grands studios, financerait les cinéastes, ainsi que les producteurs et les réalisateurs de projets cinématographiques sur l'ensemble du continent. Si elle est exploitée à bon escient, l'industrie du cinéma en Afrique pourrait contribuer "de manière significative" à la croissance inclusive et au développement durable des économies africaines. Notamment à travers la création de plus de 20 millions d'emplois (contre 5 millions actuellement et générer 20 millions de dollars de revenu par an.

Précisons que lors de l'édition 2022 du CANEX, Afreximbank avait déjà annoncé un montant similaire mais pour l'ensemble de la chaîne de valeur de l'industrie créative et culturelle ce qui a permis de financer plusieurs productions cinématographiques. "Le premier film que nous avons financé a récemment été projeté en avant-première au Festival du film de Toronto […] La banque en a plusieurs en préparation en provenance du Nigéria, de l'Afrique du Sud et ddu Kenya, qui devraient être diffusés sur les plateformes de streaming en 2024", a indiqué Kanayo Awani.

Cédrick JIONGO

La Rédaction

Publié le 10/11/23 13:41

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

qQ4NRwznfG8O1kmXt27cVhdLnh7UuBvnPRtqA58pCPo False