Afrique : GoGettaz lance la 6ème édition de son concours dédié aux agripreneurs innovants

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 13h33min

GoGettaz Africa, organisation dédiée à la promotion des jeunes entrepreneurs agricoles en Afrique, lance la 6ème édition de son concours annuel intitulé ‘'GoGettaz Agripreneur''. La compétition vise à identifier et accompagner les ‘'agripreneurs'' les plus innovants du continent.

Dans le détail, le concours du prix se veut une plateforme pour mettre en lumière et soutenir les jeunes entrepreneurs dans l'agroalimentaire, utilisant des technologies innovantes et durables à même de répondre aux enjeux de sécurité alimentaire et de création d'emplois dans un contexte marqué par des évènements climatiques extrêmes ; à cela il faut ajouter un plan d'affaires permettant au projet de passer à l'échelle.

Les candidats, fondateurs ou co-cofondateurs, âgés de 18 à 35 ans, peuvent participer au concours via le lien : https://GoGettaz.Africa. Les meilleurs projets seront mis en compétition lors de la finale qui se déroulera pendant le prestigieux Africa Food Systems Forum à Kigali, au Rwanda, du 2 au 6 septembre.

Les lauréats seront invités à postuler pour le programme exclusif ‘'GoGettaz Africa Leadership Program'', d'une durée de six mois, conçu pour leur donner ‘'les compétences et le réseau nécessaires à leur développement et à celui de leur entreprise''. Mais au-delà, les finalistes bénéficieront d'un soutien continu, même après de la compétition.

‘'Depuis que nous avons lancé le premier concours GoGettaz Africa en 2019, nous avons découvert de jeunes entrepreneurs de tout le continent qui construisent un éventail étonnant d'entreprises agroalimentaires innovantes, à la fois des cultivateurs traditionnels et des entreprises de très haute technologies pilotées par l'IA ‘' a précisé Strive Masiyiwa, président d'Econet et cofondateur de GoGettaz.

En 2023, le concours a sélectionné 12 lauréats, dont le Camerounais Pelkins Ajanoh. Il a mis en place une technologie innovante qui prolonge la durée de conservation du manioc et autonomise les petits exploitants agricoles en minimisant les pertes post récolte et leur donne accès aux marchés mondiaux.

Fanuelle Yao

La Rédaction

Publié le 11/04/24 13:32

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

nwFye9Qejh_CabJqJF-SF-8eieAKFvOUijaVD35ddWQ False