Attractivité des investissements : La Côte d’Ivoire plébiscitée par les grands patrons en Afrique

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 9h40min

La Côte d'Ivoire est plébiscitée par les dirigeants d'entreprises en Afrique comme le lieu le plus attractif pour les investissements sur le continent. C'est ce qui ressort de la toute première édition de l'étude de Deloitte sur la perception des grands patrons sur l'environnement des affaires en Afrique présentée ce 25 mars en marge de l'Africa CEO Forum.

Intitulée "2019 Africa CEOs Survey: Scale up the momentum", l'étude a enquêté sur un échantillon de 120 dirigeants d'entreprises panafricaines, présentes dans toutes les régions du continent, afin de sonder leurs opinions sur les enjeux et les défis que présentent le continent pour le monde des affaires. Deloitte a ainsi conçu son Africa Investment Attractiveness Index, ou indice sur l'attractivité des investissements en Afrique.

La Côte d'Ivoire ressort ainsi comme le pays le plus attractif pour ces dirigeants avec 12,9% d'opinions favorables. Le pays arrive loin devant le Rwanda (7,7%), le Kenya (7,1), l'Ethiopie (6,8%) et l'Afrique du Sud (6,5%) dans le top 5. (Voir classement)

DR - Deloitte - 2019 Africa CEOs Survey Scale up the momentum

L'enquête a été menée dans un contexte où les chefs d'entreprises se montrent particulièrement confiants quant aux perspectives qu'offre la région. Selon le rapport, 73% des CEO interrogés sont optimistes quant aux perspectives de l'année, 65% ont des projets d'investissement et seulement 9% perçoivent la concurrence comme une menace pour leurs activités.

L'étude vient ainsi renforcer un certain enthousiasme autour d'un continent qui présente de nombreuses opportunités avec des pays qui enregistrent les meilleures performances économiques, même si les investissements ne sont pas encore au rendez-vous. Selon la Banque mondiale en effet, 6 des 10 économies à plus forte croissance du monde venaient de la région en 2018.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 26/03/19 08:27

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.