BEAC : Bénéfice record de 310 milliards FCFA au terme de l’exercice 2023

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 19h22min

La BEAC, la banque centrale commune aux 6 pays de la zone CEMAC, devrait dégager un bénéfice record de 310 milliards FCFA (472,5 millions d'euros) pour le compte de l'exercice 2023, a révélé Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur sortant au moment de passer son tablier. Ce chiffre est en hausse de 172% par rapport à 2022 et représente selon le Tchadien “un niveau jamais atteint par le passé”.

Voir aussi : CEMAC : Le Centrafricain Yvon Sana Bangui désigné gouverneur de la BEAC

L'institution n'explique pas à quoi elle doit cette performance et ses comptes annuels n'ont pas encore été rendus publics. Toutefois l'envolée des transferts de devises en lien avec la nouvelle réglementation de changes peut avoir contribué à ce résultat. Précisons que pour chaque transfert sortant et entrant dans la région, la BEAC prélève une commission de 0,5% et 0,25% respectivement.

La BEAC tire également ses bénéfices des intérêts et produits nets payés par les Etats membres sur leurs créances consolidés, mais aussi des intérêts générés par le compte d'opérations. Sur ce second aspect, il faut signaler que la BEAC a obligation de déposer 50% des avoirs extérieurs de la CEMAC dans un compte logé au Trésor français. Ce dépôt sert de garantie à la convertibilité illimitée du Franc CFA (de la zone CEMAC) vers l'Euro et vice versa, ainsi qu'à un régime de parité fixe entre les deux monnaies.

Pour la Banque centrale, ce placement est rémunéré au taux plancher de 0,75% lorsque le taux de facilité de prêt marginal de la BCE est inférieur à 0,75% et de 1% lorsque ce taux est supérieur ou égal à 0,75%. En 2022, la BCE a relevé ses taux ce qui a permis aux intérêts du compte de bondir de 244%. La tendance devrait être la même en 2023 puisque la BCE est, de manière générale, resté sur un resserrement de sa politique monétaire pour endiguer l'inflation.

Également une source de revenu pour la banque centrale, le stock d'or est resté figé depuis 2018 à 201 903,40 onces. Les plus-values étant dégagées grâce aux placements que l'institution effectue sur une partie de ces avoirs.


Cédrick JIONGO

La Rédaction

Publié le 14/02/24 11:28

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

6Wfh4jBM6Kn3EFUrZujC8iX4loLVJ94-h00LnRwFV14 False