Bénin : 17,5 milliards FCFA de la BOAD pour développer un projet agropastoral

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ferme dans 1h31min

La Banque ouest africaine de développement (BOAD) a accordé un financement partiel de 17,5 milliards FCFA (environ 27 millions d'euros), au Bénin pour le développement d'un projet agropastoral en zone rurale.

La signature du protocole d'accord est intervenue ce 21 juin, entre Serge EKUE, président de la BOAD et Romuald WADAGNI, ministre béninois en charge de l'Economie et des Finances.

Ce programme agropastoral concerne la phase 2 du projet de sédentarisation des troupeaux de ruminants qui a pour objectif, la sécurisation de 36 300 hectares de terre au profit d'agro-éleveurs individuels, la production fourragère sur 16 220 hectares au profit de 1 370 éleveurs individuels, et enfin l'enrichissement de 3 780 hectares de pâturage naturel de même que la mise en place de kits de production au profit des Campements Pilotes Pastoraux.

Le projet courant sur la période 2021-2025 a été scindé en deux phases, en raison de son envergure. La première ayant déjà bénéficié en novembre 2020 d'un financement partiellement de la Banque, à hauteur de 10 milliards FCFA.

Voir aussi - La BOAD accorde 20 milliards FCFA au Bénin pour des projets d'infrastructures

Dans sa généralité, le projet prévoit la libération et la sécurisation de 57 000 hectares de terre au profit des éleveurs et agro-éleveurs pour la production fourragère, l'installation d'un campement pilote pastoral et le renforcement de 126 campements d'éleveurs. De plus, il y a la promotion d'unités industrielles, la mise en place de kits de production et le renforcement des capacités des éleveurs, en vue de la conservation de fourrages. 

Le projet vise à permettre à terme, une meilleure répartition du cheptel dans l'espace pastoral, un renouvellement des conditions d'un équilibre entre le cheptel et la biomasse, une contribution à la sauvegarde et à la préservation des équilibres des écosystèmes naturels environnants, et enfin la réalisation des productions annuelles additionnelles de viande et de lait évaluées respectivement à 14 100 tonnes et 79 500 litres.

Soulignons que ce financement de BOAD vient porter à 291,3 milliards de FCFA ses interventions dans le domaine du développement rural et des projets sociaux au Bénin, soit 33,05% de ses engagements cumulés dans le pays tous secteurs confondus, qui atteignent 881,4 milliards FCFA.

Narcisse Angan

Publié le 22/06/22 19:45

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

nHZF_3KO4_9mWV8QlTe4E_lB3DujZYigWqBolXocJz0 False