BNP Paribas serait-il en passe de se retirer également du marché sénégalais ?

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 14h43min

Après le Burkina Faso, le Mali et la Guinée, le groupe français BNP Paribas serait en passe de se retirer d'un autre marché ouest-africain, en l'occurrence celui du Sénégal.

Selon plusieurs sources concordantes, le géant groupe bancaire français aurait entamé une procédure de cession de ses actifs au sein de la Banque internationale pour le commerce et l'industrie du Sénégal (BICIS) représentant une part majoritaire de 54,1%.

Si ce nouveau retrait se confirmait, la Côte d'Ivoire deviendrait alors le seul pays de représentation du groupe en Afrique de l'Ouest.

Voir aussi - Cession de filiales en Afrique : Jusqu'où ira BNP Paribas ?

Ces retraits tous azimuts de plusieurs marchés africains (Libreville, Conakry, Ouagadougou, Bamako, Comores et probablement Dakar) sans que le potentiel desdits marchés ne soit remis en cause, traduit un manque d'anticipation du groupe français face aux mutations qui se seraient opérées dans la pratique de l'intermédiation financière sur le continent.

Cette analyse est également confortée par l'évocation d'une stratégie de recentrage du groupe autour de ses filiales africaines les plus solides.

Voir aussi - Avec le rachat de 3 filiales de BNP Paribas, l'Ivoirien Koné Dossongui se relance dans la banque

Notons que BICIS est la 6ème banque du Sénégal en termes de total bilan (483,66 milliards FCFA) en 2020. L'établissement bancaire avait notamment réalisé un produit net bancaire de 36,34 milliards FCFA fin 2019 pour un résultat net de 8,54 milliards FCFA.

Dr Ange Ponou

Publié le 25/02/22 12:42

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

UkpG8oY3yV2Cty7uZqMFTm0R51o2fmXQGnFTY6xKBgw False