BRVM / Semaine 04 : Le marché enregistre sa 4ème baisse d'affilée

BRVM30000000 - BRVM30
La BRVM Ouvre dans 19h10min
  • Sous le poids des valeurs Oragroup (-9,64% à 2 250 FCFA), CFAO Motors (-4,46% à 750 FCFA) et Orange CI (-0,37% à 10 660 FCFA), le marché enregistre sa quatrième baisse hebdomadaire consécutive la semaine écoulée.
  • Ainsi, suite aux 4 baisses d'affilée l'indice BRVM Composite est passé de 212,82 à 207,90 points, avec 3 séances au rouge contre 2 au vert sur cette semaine. Quant aux autres indices à savoir le BRVM 30 (104,40 points) et le BRVM Prestige (97,82 points), ils ont connu des replis respectifs de 0,58% et 1,54%.

Ce sont principalement les actions Oragroup (-9,64% à 2 250 FCFA), CFAO Motors (-4,46% à 750 FCFA) et Orange CI (-0,37% à 10 660 FCFA) qui ont tiré le marché vers le bas sur la semaine. Ainsi, le marché actions (représenté par l'indice BRVM Composite), ayant connu 3 baisses contre 2 hausses a enregistré un recul de 0,45% avec une capitalisation boursière s'établissant à 7 734,50 milliards FCFA. Par ailleurs, malgré le gain de l'action Société Générale CI (+1,25% à 16 200 FCFA), les indices BRVM 30 et BRVM Prestige se sont affaissés en raison des baisses de 5 valeurs dont Orange CI.

En ce qui concerne la balance des variations, les acheteurs ressortent vainqueurs de ce face-à-face avec les vendeurs en affichant 23 valeurs en baisse contre 13 évoluant en hausse.

Au niveau des indices sectoriels, tous les indices en dehors du BRVM Finance (+0,27 à 84,37 points) et du BRVM Industrie (+0,25 à 100,54 points) ont clôturé dans le rouge.

Voir aussi : BRVM : Les plus grosses fortunes en 2023

Dans l'ensemble, c'est une capitalisation globale de 34,47 milliards FCFA que le marché actions a perdu avec la confrontation des 22 milliards FCFA issus des 13 hausses et 56 milliards FCFA perdus par les 23 valeurs qui ont évolué à la baisse.

Unilever glane 7% cette semaine

Après une période de constance de plus de 3 mois à un support de 5 000 FCFA, en raison d'un manque de communication de la part de la société Unilever, l'action Unilever réagit. Pour rappel, ce manque de transparence a suscité la méfiance des investisseurs qui, faute de visibilité sur ce titre, ont observé une attitude sceptique.

Fort heureusement, le titre met fin à ce silence en réalisant une hausse de 7,00% à 5 350 FCFA. Cette performance notable positionne le titre en tête des rendements, marquant ainsi un changement significatif dans sa dynamique sur le marché.

L'action Setao termine la semaine en se classant en deuxième position, affichant une progression de 6,63% à 885 FCFA. Toutefois, le titre est affecté par des spéculations émanant des investisseurs, ce qui se manifeste par une évolution irrégulière de sa valeur en dents de scie.

Le top 5 est complété par les valeurs Bernabé (+6,49% à 1 395 FCFA), Uniwax (+6,42% à 580 FCFA) et Vivo Energy (+6,00% à 795 FCFA).

Voir aussi : Côte d'Ivoire : Classement des banques les plus profitables et rentables en 2022

Oragroup qui peine à redécoller

Le titre Oragroup, qui était autrefois en tête avec des performances notables, rencontre des difficultés depuis la fin du mois de décembre. En effet, Oragroup continue de dégringoler en affichant la pire décote de 9,64% à 2 250 FCFA, relatant ainsi sa 6ème baisse d'affilée avec une perte cumulée de 22%.

Voir aussi: Côte d'Ivoire: Le marché du mobile money chamboulé

Nei-ceda perd 45 FCFA

Nei-ceda persiste dans son canal baissier avec une performance décevante de -8.46% à 595 FCFA, marquant ainsi sa troisième baisse consécutive et cumulant une perte totale de 19,6%. En effet, l'action semble tendre vers  son support qui est de 555 FCFA avec son RSI se situant dans zone d'indifférence.

Tractafric Motors (-6,88% à 1 760 FCFA) BOA Mali (-5,50% à 1 375 FCFA) et CFAO Motors (-4,46% à 750 FCFA) referment le flop 5. Il convient d'ajouter que les valeurs Tractafric Motors et BOA Mali se maintiennent dans le rouge en enregistrant leurs deuxièmes reculs hebdomadaires d'affilée.

 

Voir aussi: BRVM : Les performances cachées des entreprises révélées par le Free Cashflow

Sonatel, BOA CI et la SIB CI captent l'essentiel des échanges

Au total, 955 millions FCFA ont été échangés sur la semaine contre 1,61 milliard FCFA, soit une perte d'activité de 59% en termes de glissement hebdomadaire. Le titre qui a le plus capté l'attention des investisseurs a été Sonatel avec un volume s'établissant à 324 millions FCFA suivi de BOA CI (92 millions FCFA) et la SIB CI (85 millions FCFA).

Les autres bourses de la CEDEAO évoluent à l'opposé de la BRVM

Contrairement à la BRVM, les autres plus boursières de la CEDEAO ont évolué à la hausse. Le NGX a terminé à 102 401,88 points pour une croissance de 8,32%, lorsque le GSE s'est renforcé de 0,57% pour se situer à 3 172,43 points. 

Hassim Diabaté

La Rédaction

Publié le 29/01/24 09:41

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

6Wfh4jBM6Kn3EFUrZujC8iX4loLVJ94-h00LnRwFV14 False