BRVM Semaine 2 : Le marché guidé par les grosses capitalisations SONATEL, ETI et ORAGROUP

BRVM10000000 - BRVM10
La BRVM Ouvre dans 47h37min

Le marché financier repart à la hausse en cette seconde semaine de la nouvelle année. Le Composite engrange ainsi une plus-value de 1,14% à 204,11 points. Cette plus-value sonnerait-elle le top départ vers de nouveaux plus hauts?

Fait notable, le marché a gagné en un an environ 2000 milliards FCFA de capitalisation boursière, symptomatique du fait que la totalité des valeurs a progressé en 2021.

Dans l'ensemble cette semaine, la BRVM a été dynamisée par la valeur ETI (+4,35% à 24 FCFA) qui rafle le titre de seconde plus grosse capitalisation boursière du marché.

En appui, le numéro un SONATEL (+0,14% à 13 970 FCFA) et ORAGROUP (+3,66% à 4 245 FCFA) ont joué de leur poids dans la performance du marché.

Ces grosses capitalisations ont porté le marché, qui affichait une certaine indécision au vu des 21 valeurs en hausse face aux 20 valeurs en baisse enregistrées cette semaine.

Remarque faite, les volumes ont pour la deuxième fois consécutive chuté. Les transactions se chiffrent ainsi aux alentours de 1,2 milliards FCFA, ce qui démontre une certaine prudence des investisseurs.

Bien que tous ces éléments nous laissent sceptiques quant aux évènements à venir, des valeurs créent la surprise au niveau des performances individuelles.

 

Les winners de la semaine

FILTISAC efface son repli de la semaine dernière avec un bond de 9,68% à 1 700 FCFA. Sa hausse nous surprend quelque peu au vu de ses derniers résultats qui sont déficitaires. Elle est adossée au fait des spéculateurs qui, au regard du RSI bas de la valeur, n'ont pas hésité à se positionner à l'achat.

SETAO fait bonne figure cette semaine, mieux que la précédente avec un gain de 7,86% à 755 FCFA. Sa performance est la conséquence de fondamentaux solides et d'indicateurs techniques pointant toujours à la hausse. Notons toutefois que le titre présente quelques signes de ralentissement en ligne avec sa moyenne mobile de 20 jours qui est passé en dessous de la courbe d'évolution du cours de l'action.

Les valeurs TOTAL CI (+6,83% à 2 190 FCFA), BOA Burkina (+4,75% à 6 500 FCFA) et SIB (+4,59% à 3 985 FCFA) ont elles aussi obtenu une place dans le top 5.

 

Les losers de la semaine

Avec une baisse de -14,43% à 4 950 FCFA, le titre SICOR met fin à une série de 4 hausses hebdomadaires consécutives. Rappelons que le titre manque à son obligation de communication financière en plus de fondamentaux très douteux. Sa dernière publication en date est une perte de 100% pour l'exercice 2019.

BOA Mali flanche cette semaine avec une moins-value de 13,96% à 1 325 FCFA. Cette baisse hebdomadaire survient à l'annonce des sanctions des chefs d'Etat de la CEDAO face au Mali. Les investisseurs ont ainsi préféré sortir de leur position afin de ne pas se faire faire prendre dans une spirale baissière sur la valeur.

Les titres CROWN SIEM -12,75% à 650 FCFA), SERVAIR ABIDJAN (-6,23% à 1 505 FCFA) et AIR LIQUIDE CI (-5,68% à 830 FCFA) occupent les trois dernières place du flop 5.

La Rédaction

Publié le 17/01/22 11:07

1 commentaire sur cet article. Participez à la discussion.
princedfinance


17/01/22 11:02
Première ligne dernier paragraphe avant les winner. Il y a une erreur de frappe

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

ULxbEHuxKBIXDeh3E3o7Bg-vmP4TY3fZCNJObIzlcTQ False