sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Burkina Faso : La production de coton atteint 464 000 tonnes lors de la campagne 2019/2020

ABC000000088 - ABCCT
La bourse ferme dans 1h14min

La production nationale de coton graine du Burkina Faso s'est établie à 464 000 tonnes, en hausse de 6,42% au terme de la campagne 2019-2020 du pays, a annoncé ce 27 mai le gouvernement burkinabé réuni en conseil des ministres.

Cette amélioration notable a été possible grâce à la mise en place d'une politique incitative telle que l'amélioration du prix d'achat du coton graine, le renforcement du contrôle de la qualité des engrais et des insecticides, la réduction du prix de cession des intrants agricoles et l'apurement des impayés internes et externes des saisons précédentes.

Voir aussi - Burkina Faso : Le prix d'achat du coton fixé à 265 FCFA le kilogramme

En effet, cette mesure visait à relancer la filière coton du Burkina Faso qui connaît depuis la campagne 2017/2018 un repli de sa production perdant ainsi sa place de premier producteur africain au profit du Mali, puis rétribué au 4ème rang derrière la Cote d'Ivoire lors de la campagne 2018/19. 

Voir aussi - Coton : La Côte d'Ivoire atteint une production de près de 456 000 tonnes et surclasse le Burkina

Toutefois, même si la production a relativement progressé par rapport à la saison cotonnière précèdent (2018/19), le volume enregistré reste largement inférieur aux prévisions initiales du gouvernement qui tablait sur une production record de 800 000 tonnes.  

Voir aussi - Le Burkina veut relancer sa production cotonnière

Par ailleurs, pour ce qui pour la campagne 2020-2021, le conseil a décidé de maintenir le niveau de subvention pour les prix de cession des engrais et des insecticides et d'un soutien de 10 F CFA par kilogramme pour le prix d'achat du coton graine.

Le pays fait une prévision moins ambitieuse de 550 000 tonnes de coton graine pour cette campagne qui s'annonce.

Olivia Yao

Publié le 28/05/20 17:36

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.