Cameroun : Le gouvernement table sur un budget de 6 740 milliards FCFA en 2024

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 1h23min

Le gouvernement camerounais a déposé hier, 30 novembre, auprès du parlement son projet de budget pour le compte de l'exercice 2024. Ce budget s'équilibre en ressources et en dépenses à 6 740,1 milliards FCFA (environ 10,2 milliards d'euros), en hausse de 0,2% par rapport à 2023.

Présenté comme un “budget d'impact” par le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, le projet de loi repose sur l'hypothèse d'un taux de croissance du PIB de 4,5% et d'un taux d'inflation de 4 %. Le chef du gouvernement a expliqué que ces estimations prenaient en compte les “contraintes inhérentes à la conjoncture économique aux plan national et internationale”. C'est pourquoi Yaoundé anticipe, par exemple, sur une baisse de 32,3 milliards FCFA (-3,8%) des recettes pétrolières du fait d'une baisse mondiale des cours.

Voir aussi - Côte d'Ivoire : Le budget 2024 projeté à 13 720 milliards FCFA

En 2024, l'objectif du gouvernement camerounais est de poursuivre l'investissement public tout en s'assurant de la stabilité des finances publiques. Ainsi, le budget d'investissement représente 31,6% des dépenses totales soit 4,7% du PIB contre 3,9% en 2023. Le gouvernement explique que cette marge supplémentaire a été dégagée grâce à un rationnement des dépenses de fonctionnement des administrations et les subventions aux établissements publics.

Voir aussi - Sénégal : Le parlement adopte le budget 2024 de 7 003 milliards FCFA

Au titre des projets, l'État prévoit par exemple bitumer au moins 600 km de route en 2024, construire plus de 500 logements sociaux à Yaoundé et Douala, construire une centrale à gaz à Limbe… La marge d'investissement du gouvernement reste contrainte à un service de la dette qui devrait s'établir à 1792,2 milliards FCFA soit 33,5% des recettes internes.

Le budget 2024 du Cameroun prévoit à cet effet un déficit budgétaire de 0,4% du PIB contre 0,8% en 2023. Les besoins de financements non couverts par les recettes publiques sont estimés à 1 577 milliards FCFA. 

Pour couvrir ce besoin, le Cameroun va contracter de nouveaux emprunts auprès des partenaires au développement, les banques et le marché des capitaux.

Cédrick JIONGO

La Rédaction

Publié le 01/12/23 16:17

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

SCJHGvtaMNQQrBR_pPUmZWz-Psw2DltCXOicCc4zX9k False