Côte d’Ivoire : Le gouvernement suspend les exportations de riz local et de sucre

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 12h39min

Le gouvernement ivoirien a suspendu les exportations de riz local et du sucre à titre conservatoire. Cette suspension, qui court jusqu'au 31 décembre 2023, intervient dans le cadre de la lutte contre la cherté de la vie et vise à ‘‘assurer l'approvisionnement régulier du marché national''.

D'après des données publiées par le ministère de l'Agriculture américain (United States Department of Agriculture, USDA), la consommation domestique de riz en Côte d'Ivoire est estimée à 2,45 millions de tonnes en 2022-2023. Le pays, qui ne produit qu'un peu plus d'un million de tonnes chaque année, reste toutefois dépendant des importations de riz pour couvrir environ la moitié de sa consommation.

Cette suspension des exportations fait partie des efforts du gouvernement pour endiguer la hausse des prix de ces denrées alimentaires. Dans un contexte de perturbations sur le marché international du riz, provoquées notamment par l'Inde qui a aussi suspendu ses exportations de la céréale, une rencontre avait déjà eu lieu le 8 septembre dernier, entre le ministre en charge du Commerce, Souleymane Diarrassouba, et le groupement des importateurs de riz dans le pays. Cette rencontre a abouti à un arrêté pris le 11 septembre pour plafonner le prix des denrées de base, dont le riz.

Voir aussi - Avec une facture de 810 millions de dollars, la Côte d'Ivoire est le plus gros importateur de riz en Afrique

Outre le riz, une pénurie de sucre se fait également sentir sur le marché ivoirien depuis le début de septembre 2023, en particulier dans certaines régions du pays. L'Association des industries sucrières, qui représente les deux principaux producteurs de sucre en Côte d'Ivoire (SUCAF-CI et SUCRIVOIRE), a confirmé l'existence de stocks consolidés d'environ 30 000 tonnes à ce jour. Ces derniers prévoient de répartir ces 30 000 tonnes de sucre pour une meilleure distribution sur le marché national ivoirien. De plus, la campagne de production sucrière 2023-2024, qui devrait commencer fin octobre 2023, devrait renforcer les efforts déjà en cours pour améliorer de manière significative l'approvisionnement en sucre du marché ivoirien.

En 2022, la Côte d'Ivoire a exporté pour environ 10 milliards FCFA de riz, principalement vers le Ghana pour un peu plus de 6,6 milliards FCFA, selon les données de l'OMC. Il est toutefois important de noter que le riz exporté par Abidjan n'est pas dans l'absolu du riz produit localement et qu'il peut s'agir d'exportations consécutives à des importations.

Soulignons qu'en 2022, la Côte d'Ivoire a été le plus grand importateur de riz en Afrique avec une enveloppe dédiée de 810 millions de dollars, soit plus de 500 milliards FCFA.

Jean-Marc Gogbeu

Publié le 19/09/23 15:51

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

KpXTOONgGtQyXsk7vwTjkwRieE4_Pb0COg2dFmmu8NA False