Côte d’Ivoire : Le groupe SUNU cède ses parts dans la BICICI pour 22 milliards FCFA

CI0000000014 - BICC
La BRVM Ouvre dans 48h48min

Après le départ du français BNP Paribas de la BICICI acté le 30 septembre dernier, c'est au tour du groupe SUNU de céder ses participations au sein de la banque passée dans le giron de l'Etat ivoirien. En effet, le groupe de bancassurance qui détenait 19,11% du capital de la BICICI est sorti du capital au profit de Brandon & MCain Capital, une société d'investissement fondée par Ahmed Cissé, le président du patronat ivoirien et par ailleurs président du conseil d'administration de la banque.

Présenté à l'époque comme l'un des candidats sérieux à la reprise de la BICICI en sa qualité de deuxième plus gros actionnaire après BNP Paribas, le groupe SUNU avait vu l'établissement passer sous le contrôle d'un consortium public ivoirien composé de la BNI (Banque national d'investissement), de la CDC-CI (Caisse de Dépôts et Consignations) ainsi que des caisses de retraites CNPS et CGRAE, qui ont repris ensemble 67,93% du capital.

Voir aussi - BICICI : Comment la CNPS, la BNI, la CGRAE et la CDC-CI se sont reparties les parts de BNP Paribas ?

Ce départ de SUNU, qui reste l'un des leaders du marché ivoirien de l'assurance, ne saurait pour autant traduire un désintérêt pour le secteur bancaire local dans lequel le groupe reste présent en toute discrétion. Très modeste actionnaire d'Ecobank et Société Générale (en Côte d'Ivoire), SUNU, qui détient des filiales bancaires au Togo (SUNU Bank) et au Sénégal (BICIS), a certainement des ambitions pour le marché bancaire le plus dynamique de l'espace UEMOA, estiment certains analystes.

Voir aussi - Sénégal : Le groupe SUNU rachète la filiale de BNP Paribas

La BICICI, de son côté, semble s'être déjà bien acclimatée du départ de son actionnaire français.  Fin 2022, la banque avait enregistré un bénéfice historique en forte croissance (+29%) à 12,4 milliards FCFA, marqué par un rebond de son PNB ressorti à 47,3 milliards FCFA.

22 milliards FCFA

D'après les informations consultées par Sika Finance, Brandon & MCain Capital aura acquis les parts de SUNU, d'un volume d'un peu plus de 3,185 millions d'actions, au coût nominal de 6 945 FCFA, représentant un investissement de 22,12 milliards FCFA (33,5 millions d'euros).

Voir aussi - Après le rachat de BICIS, le groupe SUNU investit dans une banque au Cameroun

Jean Mermoz Konandi

Publié le 29/06/23 10:22

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

SytcjfySfG1xVwKc1UJq1yUESMTFi8QsukOHIRoxBi0 False