Côte d’Ivoire : Le trafic aérien a bondi de 80% à fin décembre 2021

CI0000000600 - ABJC
La BRVM Ferme dans 1h11min

Le ciel ivoirien a connu une bonne agitation tout au long de l'année 2021 enregistrant une forte hausse de 80% de passagers commerciaux par rapport à 2020. En effet, d'après les données officielles consultées par Sika Finance, 1 514 629 passagers ont été dénombrés sur les 12 mois de l'année 2021, contre 838 992 passagers l'année précédente.

Ce fort redressement résulte de la réouverture des frontières aériennes du pays, après la survenue de la pandémie de Covid-19 en 2020 qui avait entrainé leurs fermetures temporaires par les autorités, en vue de contenir la propagation de la maladie.  

Sur cette même période, le nombre de passagers à l'arrivée a atteint 752 539 personnes pendant l'année 2021 contre 412 261 personnes en 2020, soit une augmentation de 82,5%. A l'opposée, le nombre de voyageurs au départ a connu une hausse de 84% en 2021 pour s'établir à 784 990 passagers contre 426 731 passagers en 2020.

Dans le même temps, le nombre de passagers en transit direct au sein de l'aéroport est passé de 76 773 personnes en 2020 à 110 157 personnes au cours de l'année 2021, soit un bond de 43,5%.

Le fret aérien est également passé de 26 791 tonnes de marchandises en 2020 à 28 673 tonnes en 2021, soit une augmentation de 7%.

Voir aussi - Côte d'Ivoire : Le trafic aérien se consolide de 71% à fin juillet 2021

Soulignons que dès les 11 premiers mois de l'année 2021, soit à fin novembre, le trafic aérien ivoirien affichait un bond de 86% de passagers en glissement annuel.

Le trafic national s'est bonifié de +72,6% ainsi que les trafics vers la CEDEAO (+87,7%), le reste de l'Afrique (+55,4%) et l'Europe (+81,4%).

La structure du trafic aérien ivoirien reste dominée par les destinations vers les pays de la CEDEAO (579 278 passagers ; 38,2%) et l'Europe (480 751 passagers ; 31,7%). Le reste de l'Afrique et du monde occupent respectivement 16,6% et 7,1%, puis 6,2% de passagers seulement au plan national.

Malgré cette reprise du transport aérien, le nombre de passagers commerciaux enregistrés reste en deçà du niveau atteint avant la pandémie de Covid-19 qui était de 1 971 974 en 2018 et 2 064 216 en 2019. Il faut aussi ajouter que le trafic aérien avait chuté de 41% entre 2019 et 2020.

Narcisse Angan

Publié le 30/03/22 10:09

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

nHZF_3KO4_9mWV8QlTe4E_lB3DujZYigWqBolXocJz0 False