sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Côte d’Ivoire : NSIA Banque absorbe Diamond Bank

CI0000002416 - NSBC
La BRVM ouvre dans 18h11min

NSIA Banque Côte d'Ivoire (NBCI) a finalisé l'incorporation des actifs de Diamond Bank Côte d'Ivoire (DBCI) qui va désormais intégrer le réseau de son repreneur. La décision, qui a fait l'objet d'une opération " d'apport partiel d'actif ", a été adoptée à l'unanimité par les actionnaires ce 18 octobre à la faveur d'une assemblée générale extraordinaire de NBCI.

Pour rappel, en novembre 2017, le groupe NSIA se portait acquéreur de 97,06% (un niveau passé à 98,03% en mai dernier) du capital de Diamond Bank Bénin, une banque basée au Bénin et qui détient un réseau de 3 succursales (en Côte d'Ivoire, au Togo et au Sénégal).

Si Diamond Bank Bénin a, par la suite, adopté le nom NSIA Banque, tout comme ses succursales du Togo et du Sénégal, dans le cas de la Côte d'Ivoire, le groupe se retrouvait avec deux établissements (NSIA Banque CI et Diamond Bank CI) en situation de concurrence sur un même marché. Et c'est pour pallier à cette situation qu'il a été décidé d'intégrer la succursale ivoirienne de Diamond Bank à NSIA Banque Côte d'Ivoire.

Hausse de capital

L'opération " d'apport partiel d'actif " a permis à NSIA Banque Bénin de faire, pour le compte de sa succursale DBCI, un apport de plus de 6 milliards d'actifs net à NSIA Banque CI. Et ce dernier établissement, pour sa part, a utilisé une partie de cette encaisse pour procéder à une augmentation de capital de 1,744 milliard FCFA (via la création de 1,774 millions actions nouvelles reparties entre les actionnaires de NSIA Banque Bénin (Manzi Finances Holding, groupe NSIA et particuliers). Le solde, 4,62 milliards FCFA, est réservé comme " une prime d'apport ".

Le capital social de NSIA Banque CI passe ainsi de 23,170 milliards FCFA à 24,94 milliards FCFA. Le nombre de titres passera en outre de 23 170 000 à 24 944 324 titres.

" Devenir le leader du secteur bancaire dans la sous-région "

" La finalisation de la reprise des actifs de Diamond Bank CI est une étape importante pour la banque qui consolide sa position d'acteur de référence en Côte d'Ivoire et dans la sous-région. Nos partenaires valorisent aujourd'hui une stratégie maîtrisée de gestion des risques, et une profonde transformation de notre institution, dans un secteur bancaire en pleine mutation sur le continent ", s'est félicité Léonce Yacé, le directeur général de NSIA Banque Côte d'Ivoire.

Au premier semestre en effet, NSIA Banque CI a affiché un revenu net avant impôt de 7,5 milliards FCFA, en progression de 29% en rythme annuel. Une performance que la banque attribue à sa " politique de maîtrise des risques de crédit (…) qui lui permet de mener à bien sa stratégie d'expansion en Côte d'Ivoire et dans la sous-région ".

" La finalisation des opérations consécutives à l'acquisition de Diamond Bank est une grande fierté pour le groupe et ses 2 800 collaborateurs. Elle est la preuve d'une confiance soutenue de nos marchés, de nos partenaires financiers et de nos clients. Après les assurances, notre ambition est de devenir le leader du secteur bancaire dans la sous-région " a souligné Jean Kacou Diagou, le président du Groupe NSIA.

" Aucun lien direct " entre BNC et NSIA Banque

Le président du groupe est par ailleurs revenu sur ce qui est convenu d'appeler l'affaire BNC, du nom du groupe bancaire canadien actionnaire de NSIA Participations, holding du groupe NSIA. Dans une longue explication détaillée, Jean Kacou Diagou est revenu sur le fait qu'il n'y a dans l'absolue aucun rapport entre le groupe canadien et NSIA Banque Côte d'Ivoire. " BNC n'est ni le correspondant de NSIA Banque en Amérique du Nord ni ailleurs " et " aucun lien direct " ne lie les deux parties, a-t-il insisté pour assurer les actionnaires au cas où un départ de BNC venait à être envisagé.

Le patron du groupe ivoirien a en outre rassuré de la solidité de sa dernière acquisition bancaire devenue NSIA Banque Bénin : " Il s'agit d'une banque sûre (…) et nous savons ce qu'il faut faire pour qu'elle devienne d'ici 2 à 3 ans un fleuron du groupe ".

Jean Mermoz Konandi

Publié le 23/10/19 08:48

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.