sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Covid-19/ Nigéria : Chute de 31% des entrées de capitaux au 1er trimestre

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ferme dans 0h40min

Au Nigéria, le montant des entrées de capitaux a drastiquement chuté de 31,19% à 5,85 milliards de dollars, soit 3 507,63 milliards FCFA, au cours des trois premiers mois de l'année 2020 par rapport à fin mars 2019 où il s'établissait à 8,5 milliards de dollars, selon le dernier rapport du bureau national des statistiques (NBS) du pays.

Ce repli des entées de capitaux peut être en partie imputable à la crise du Covid-19 et des mesures de confinement prises à travers le monde pour contrer son avancée.

Dans le détail, sur le premier trimestre, les investissements de portefeuille (Actions, obligations et titres publics) qui représentent la plus grande partie des entrées de capitaux se sont effondrés de près de 40% à 4,31 milliards de dollars par rapport au premier trimestre 2019.

Les entrées d'investissement directs étrangers (IDE) du Nigéria sur la période ont quant à eux replié de 13,4% à 214,25 millions de dollars. Toutefois, l'on relève qu'à fin mars, les autres investissements (Prêts, créances et de dépôts en devises) ont augmenté de 22% à 1,33 milliards de dollars en glissement annuel.

Notons que par origine, le Royaume-Uni reste la principale source d'investissement en capital au Nigéria avec 2,91 milliards de dollars. L'Afrique du Sud (692,63 millions $), les Émirats arabes unis (532,89 millions $), les Pays-Bas (441,79 millions $) et les États-Unis (389,1 millions $) suivent ensuite.

Olivia Yao

Publié le 27/05/20 10:45

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.