Environnement des affaires : Le CEPICI s’approprie l’indice B-Ready de la Banque mondiale

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 9h43min

Le CEPICI, l'Agence publique de promotion des investissements en Côte d'Ivoire, veut s'approprier le ‘'Business Ready'' (B-Ready), le nouvel indice d'évaluation comparative de l'environnement des affaires mis en place par le groupe de la Banque mondiale en remplacement du Doing Business.

Cette forte ambition a été traduite par Solange Amichia, directrice générale du CEPICI, lors d'une rencontre avec une délégation d'experts du groupe de la Banque mondiale, conduite par Fréderic Meunier, spécialiste en développement du secteur privé, ce 16 novembre à Abidjan. Cette séance de travail aura permis aux deux parties d'aborder plusieurs points, en vue de mieux planifier les différents travaux d'imprégnation à venir auprès des entités concernées.

Ainsi, il y aura deux ateliers, dont l'un entre la Banque mondiale et le CEPICI, et le second avec les parties prenantes (ministères et structures techniques), en vue de présenter les indicateurs du B-Ready. Ensuite, suivra la rencontre avec les groupes de travail au mois de décembre prochain, avant l'atelier national prévu en mars 2024.

Voir aussi - Forum économique Turquie - Afrique : Le CEPICI expose les atouts de la Côte d'Ivoire

‘'Le CEPICI est l'agence d'exécution de l'agenda 2024 - 2026 des reformes en matière de cadre des affaires du gouvernement de Côte d'Ivoire. Ainsi, nous nous sommes fixé trois axes, à savoir l'amélioration du score de la Côte d'Ivoire dans les indices internationaux, l'amélioration de la compétitivité des entreprises du secteur privé, et le renforcement de la compétitivité des TPE et PME'', a déclaré Solange Amichia.

Il faut signaler que contrairement au Doing Business, le mécanisme précédent d'évaluation annuelle de l'environnement des affaires, le B-Ready couvre un large éventail d'indicateurs (798 indicateurs pour le B-Ready contre une cinquantaine pour le Doing Business), dans la digitalisation, la durabilité environnementale, et la promotion du genre.

Voir aussi - Côte d'Ivoire : 714 milliards FCFA de projets investissements agréés en 10 mois par le CEPICI

A l'échelle mondiale, l'indice sera déployé en 3 phases pilotes entre 2024 et 2026, avec un échantillon de départ de 60 pays auquel va se rajouter successivement 60 autres pays sur les deuxième et troisième années. Ainsi, la Côte d'Ivoire qui fait partie du premier échantillon sera évalué lors de la première édition du rapport qui sera publié en mars 2024. Les publications pour les années 2025 et 2026 concerneront donc respectivement 120 et 180 économies.

Narcisse Angan

Publié le 20/11/23 13:12

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

qQ4NRwznfG8O1kmXt27cVhdLnh7UuBvnPRtqA58pCPo False