Erratum : Le Sénégal a dépensé plus de 30 milliards FCFA pour ses importations de lait

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 5h27min

 

Dans un précédent article sikafinance avait indiqué que le Sénégal avait importé en 2020 plus de 1000 milliards FCFA pour ses importions de lait. Il s'agit d'une grave méprise de la lecture des chiffres présentés dans le rapport de la Bceao. La rédaction de sikafinance tient à présenter ses plus plates excuses à la communauté de ses lecteurs, et également aux autorités sénégalaises qui ont certainement été heurtées par cette erreur.

En 2020, le Sénégal a importé 24,4 tonnes de lait (contre 24,8 tonnes en 2019), pour une valeur de 32,1 milliards FCFA, contre 30,4 milliards FCFA en 2019, d'après les derniers chiffres officiels disponibles consultés par Sikafinance, auprès de la BCEAO. (Il ne s'agit pas 1317,7 milliards FCFA tel qu'indiqué dans notre précédent article. Le chiffre 1317,7 "comme présenté dans le rapport'' devant probablement représenter le prix d'importation d'une unité de lait).

Avec plus de 30 milliards FCFA décaissés chaque année depuis au moins 2017 pour acheter des produits laitiers essentiellement en provenance des pays de l'Union européenne, le lait est le quatrième produit alimentaire d'importation. Ce chiffre peut être présenté comme un manque à gagner pour un pays réputé avoir une tradition pastorale.

Il faut dire que, par faute de modernisation du secteur de l'élevage et en raison de l'insuffisance des capacités de conservation et de transformation, le lait local, même quand il parvient aux consommateurs, est peu compétitif par rapport au lait importé. Ce dernier bénéficie de subvention dans l'UE. Une concurrence déloyale que dénoncent régulièrement les organisations de la société civile.

Le riz a conservé son statut de premier produit alimentaire importé au Sénégal. En 2020, la facture des achats extérieurs de riz ont couté 219,3 milliards FCFA, en hausse, comparé au 177,7 milliards FCFA de 2019. Cette année là, la commande de riz s'est établie à 1,097 million de tonnes.

Arrive en seconde position le blé pour lequel Dakar a dépensé 98,6 milliards FCFA en 2020 pour importer plus de 905 000 tonnes.

Le sucre est le troisième produit alimentaire d'importation pour un coût annuel de 50,9 milliards FCFA pour un peu plus de 179 000 tonnes.

Signalons qu'en 2020, les importations de produits alimentaires, d'un coût de 773,1 milliards FCFA, ont représenté une proportion de 19,2% des achats de marchandises générales au Sénégal, se chiffrant à 4 020,3 milliards FCFA, soit 6,9 milliards de dollars.

La Rédaction

Publié le 20/01/22 23:34

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

MUD3UykhF9Ani0-t6KjrsCGOGCEeXhjd8oMFXztikIM False