Fonds Vert pour le Climat: La BOAD peut désormais mobiliser jusqu'à 250 millions USD par projet

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 0h23min

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) peut désormais mobiliser jusqu'à 250 millions de dollars, soit environ 146 milliards FCFA, auprès du Fonds Vert pour le Climat (FVC) par projet ayant un impact environnementale et sociale dans la zone UEMOA. C'est l'une des grandes résolutions adoptées par le conseil d'administration du FVC qui s'est réuni du 10 au 13 juillet en  Corée du Sud. 

Le FVC est est un mécanisme financier mis en place par les Nations Unies et permettant de mobiliser des fonds auprès des pays développés afin de les orienter vers le financement de projets de lutte contre le changement climatique ou en faveur de l'adaptation climatique dans les pays vulnérables. Le fonds, qui accrédite des institutions financières habilitées à recevoir ses financements, avait déjà accordé ce sésame à la BOAD en 2017. Et à l'occasion de la dernière réunion de ses administrateurs la banque de développement a obtenu un renouvellement de son accréditation qui induit le relèvement de niveau de financement qu'elle peut solliciter.

" Sur le plan fiduciaire, la Banque est ainsi autorisée à mobiliser des ressources allant jusqu' à 250 millions de dollars par projet. Cette ré-accréditation permet à la BOAD de mobiliser au profit des Etats membres de l'UEMOA, des dons, des prêts dont les taux seront compris entre 0 et 1,75%, des garanties, et des lignes de refinancement pour la lutte contre les effets néfastes des changements climatiques'', se félicite-t-elle.

Cette évolution fait suite à une évaluation du FVC qui a conclu à l'alignement du portefeuille de la BOAD sur les priorités nationales liées au climat des Etats membres de l'UEMOA, ainsi qu'à l'engagement de cette dernière dans le financement de projets en phase avec ses objectifs. Il s'agit notamment des projets dans les domaines de l'énergie, de la préservation des forêts et des terres, de la sécurité alimentaire ou encore l'accès à l'eau entre autres. 

 ‘‘A la BOAD nous demeurons déterminés à accompagner nos Etats membres dans le financement de projets visant l'atténuation et la mitigation des effets néfastes des changements climatiques, et à appuyer leur efforts dans le sens d'un développement économique décarbonné, en droite ligne avec les engagements de notre plan stratégique 2021-2025 dont l'un consiste à consacrer 25% de nos financements pour soutenir nos Etats membres en vue du renforcement de leur résilience face aux changements climatiques'', a indiqué Serge EKUE, le président de la BOAD.

Jean-Marc Gogbeu

Publié le 15/07/23 17:23

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

SCJHGvtaMNQQrBR_pPUmZWz-Psw2DltCXOicCc4zX9k False