La Côte d’Ivoire intègre le top 3 des partenaires commerciaux de la France en Afrique subsaharienne

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 61h57min

Selon une note de conjoncture du Trésor Français, les échanges commerciaux entre la France et les pays d'Afrique subsaharienne ont culminé à 24,5 milliards d'euros(15 091 milliards FCFA) en 2023. Ce montant a diminué de 11% par rapport à 2022, tiré par une chute drastique des importations françaises en provenance de la région. Celles-ci sont passées de 16 milliards d'euros à 13,5 milliards tandis que les exportations du pays ont légèrement progressé (+ 1,8%) à 11 milliards d'euros. L'Afrique subsaharienne représente désormais 1,8% des exportations françaises et 1,9% des importations du pays. La France, elle, est le 8e fournisseur de la région avec 3,2% de parts de marché, largement devancé par la Chine qui a exporté pour 55 milliards d'euros de marchandises à la même période soit une part de marché de plus de 17%.

Voir aussi : Commerce extérieur/Côte d'Ivoire : La France perd des parts marché au profit de la Chine et du Nigéria

Par pays, la Côte d'Ivoire rejoint le Nigéria et l'Afrique du Sud dans le top 3 des principaux partenaires commerciaux de l'Hexagone avec 9,8% de parts de marché. Estimée à 2,4 milliards, la valeur des échanges commerciaux entre Abidjan et Paris a progressé de 71,5% en 2023, après une hausse de 2,1% en 2022. La France importe de principalement de Côte d'Ivoire le cacao (qui constitue 32% des achats français), suivi des fruits tropicaux. Deuxième client de la France en Afrique subsaharienne (après l'Afrique du Sud) la Côte d'Ivoire, elle, importe principalement de l'hexagone les préparations pharmaceutiques, les céréales et des produits à base de tabac.

Premier partenaire de la France dans la région subsaharienne avec plus de 20% des échanges commerciaux monopolisés en 2023, le Nigéria doit cette place essentiellement à la vente de pétrole brut. Par contre, coup de froid entre Paris et Luanda puisque la valeur des transactions commerciales entre les 2 pays a chuté à 2 milliards d'euros en 2023 contre 4,2 milliards en 2022.

Cédrick JIONGO

La Rédaction

Publié le 22/04/24 17:38

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

aI44lfSOyNRKnhv9MNZJiKFcrWMjmfTEv-BYo9fY4Ho False