La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

La Gestion d’Actifs en 2020 : La part belle aux fonds obligataires

BRVM10000000 - BRVM10
La BRVM ouvre dans 11h35min
  • Hausse de 11,7% à 732,6 Md FCFA de l'actif sous gestion global du Marché Financier Régional.
  • Création de 9 nouveaux fonds au cours de l'année 2020 avec un actif sous gestion global d'une valeur de 31,1 Md FCFA.
  • Les valeurs liquidatives des fonds Obligations Long & Moyen Terme (OMLT) et les Obligations Court Terme (OCT) enregistrent des performances moyennes de 4,31% et 3,20%.

L'année 2020 devrait rester dans les mémoires comme une année exceptionnelle avec la crise sanitaire qu'a connue le monde entier ponctuée par une situation économique difficile. Un contexte qui a entraîné une forte volatilité des marchés financiers mondiaux. Notre marché financier régional n'est pas en reste, car celui-ci présente les stigmates de la crise sanitaire. Toutefois, au niveau de la gestion d'actifs, le tableau d'impact reste mitigé car à fin 2020, l'actif net global a progressé de 11,7% pour atteindre 732,6 Md FCFA avec 22 sociétés de gestion d'actifs et 114 fonds sous gestion.

Les 10 premières sociétés de gestion d'actifs représentent 92,4% de l'actif net global à 676,9 Md FCFA dont les deux premières, EDC Asset Management (198,7 Md FCFA) et ATTIJARI AM (126,1 Md FCFA) affichent des actifs sous gestion d'une valeur supérieure à 100 Md FCFA.

          Source : ASGOP, Sika Finance

Au cours de l'année 2020, ce sont 9 nouveaux fonds qui ont été créés et dont la valeur des actifs sous gestion atteint 31,1 Md FCFA à fin 2020. La majeure partie de ces fonds devraient investir dans des supports obligataires avec 4 fonds orientés sur les Obligations à Moyen et Long Terme et 2 sur les Obligations à Court Terme. Ces nouveaux fonds ont enregistré une performance notable avec une progression moyenne de 3,8% portée paradoxalement par le fonds Actions " SOAGA EPARGNE ACTIONS " (+ 17,6%) de la SOAGA dans un contexte de baisse du marché Actions.

 

         Source : ASGOP, Sika Finance

Au delà de cet " exploit " du fonds actions de la SOAGA, les plus fortes performances réalisées sur l'année 2020 concernent les fonds obligataires. Les fonds Obligataires Moyen et Long Terme figurent en tête de liste avec 30 Fonds Communs de Placement dont la valeur des actifs sous gestion progressent de 16,5% pour une valeur de 438,7 Md FCFA et ayant une performance moyenne de la valeur liquidative de 4,3%. Ces fonds auraient tiré profit de la disponibilité en termes d'émissions d'obligations souveraines sur le marché financier régional en 2020 avec une hausse de 82,4% des émissions obligataires par adjudication pour un montant de 3 237,7 Md FCFA et une hausse de 72,9% des émissions Obligations par Appel Public à l'Epargne pour un montant de 1 745 Md FCFA.

En seconde position figurent les fonds Obligations Court Terme avec une performance moyenne de 3,2%  pour 7 fonds communs de placement valorisés à 12,6 Md (+132,9% par rapport à 2019).

Les fonds Actions avec 22 fonds communs de placement figurent en 3e position des performances des valeurs liquidatives (+2,5%) avec des actifs sous gestion en repli de 19,3% à 23,2 Md FCFA à fin 2019. Une baisse des actifs sous gestion qui pourrait se justifier par la tendance baissière qui prévaut sur le marché Actions depuis 5 ans désormais.

Les FCPE Diversifié et FCP Diversifié apparaissent en 4e et 5e position des performances des valeurs liquidatives. elles enregistrent respectivement une hausse de 2,11% et de 1,6% à fin 2020 pour des actifs sous gestion qui se situent à 68,3 Md FCFA (-2%) et 131,4 Md FCFA (+8,9%).

 Les SICAV, elles, terminent en 6e position en termes de performance des valeurs liquidatives en affichant des actifs sous gestion d'une valeur de 58 Md FCFA, en repli de 7,3%  à fin 2020.

           Source : ASGOP, Sika Finance

La gestion d'actifs dans la zone UEMOA aujourd'hui, adopte une posture attentiste qui est encouragée par la tendance au niveau du marché Actions, tenu par les forces baissières. Les OPCVM devraient-ils poursuivre leur croissance à travers la collecte dans les fonds obligataires et garder tout de même le regard sur le marché Actions dont les rendements satisfaisants seraient susceptibles de provoquer un regain d'intérêt pour les Asset Managers.

 

Sidney Saouré

Publié le 27/04/21 15:36

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.