La SODECI présente ses solutions aux clients industriels à travers une Business Day

CI0000000204 - SDCC
La BRVM Ouvre dans 17h8min

La SODECI, la Société de distribution d'eau de Côte d'Ivoire, s'est rapprochée le 11 novembre dernier de ses principaux clients, des industriels pour la plupart, à travers l'organisation d'une Business Day, une première dans l'histoire de l'entreprise.

Notons que le choix de cette cible clientèle n'est pas anodin puisqu'il s'agissait pour la SODECI de présenter l'existence de certaines externalités négatives des activités industrielles sur l'environnement, en l'occurrence les effets de pollution de cours d'eau dus notamment à un mauvais système d'assainissement ou d'évacuation des eaux usées. Une situation qui pourrait compromettre la pérennité de la fourniture en eau potable.

A cela s'ajoute les impacts des changements climatiques qui ont tendance à altérer la disponibilité de la ressource en eau, en raison d'une augmentation de la température sur toute l'étendue du territoire. A titre d'illustration, Cédric Lombardo, directeur du développement durable d'Eranove, a rappelé que "la température sera au-dessus de 38° à 40°C pendant un tiers de l'année".

En outre, Vincent Gnalla, directeur central technique à la SODECI, a souligné que "l'on enregistre 3 à 4 tarissements par année de cours d'eau bien constitués".

D'où le thème : "Eau et assainissement : les industriels face aux enjeux environnementaux et les changements climatiques", retenu pour cette rencontre.

Face à ces défis majeurs, la société qui détient le monopole de la distribution d'eau en Côte d'Ivoire a insisté sur la nécessité d'optimiser la consommation d'eau par une meilleure connaissance des usages sur les sites industriels.

Ainsi, l'offre d'accompagnement technique proposée par la SODECI à ses clients industriels s'est articulée autour de 4 axes majeurs, à savoir (1) le diagnostic technique initial, (2) l'optimisation des usages, (3) la restructuration des réseaux intérieurs et (4) le traitement et la recirculation des effluents industriels.

Concrètement, le diagnostic consistera à analyser les rejets, les systèmes de pompage, les sources alternatives, les stockages et les plans des installations, entre autres.

Concernant l'optimisation des usages, elle vise la détection d'éventuelles fuites via une quantification des différents usages. Elle prend également en compte les propositions de traitement spécifiques pour eaux de process.

S'agissant de la restructuration des réseaux intérieurs, elle concerne la maîtrise des plans de canalisation du site.

Enfin, le traitement et la recirculation des effluents industriels consistera à la mise aux normes des rejets, à la mise en place des dispositifs de traitement en vue de réutilisation, etc.

Dr Ange Ponou

Publié le 15/11/22 10:45

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

9lHfNWahHoIJyn55r42IUOz5swyzJVFzm5tvjKpgHsw False