L’armateur MSC offre 3 800 milliards FCFA pour acquérir Bolloré Africa Logistics

CI0000000261 - SDSC
La BRVM Ferme dans 2h32min

5,7 milliards d'euros, environ 3 739 milliards FCFA ! C'est l'offre en or que le géant mondial suisse du transport de conteneurs MSC (Mediterranean Shipping Company) propose pour le rachat d'une part importante des trésors africains du groupe  Bolloré. Les deux acteurs sont entrés en négociation exclusive (jusqu'en mars 2022) alors qu'il y a quelques mois, en octobre dernier, l'information avait fuité au sujet du projet de Bolloré de vendre l'ensemble de ses filiales des secteurs transport et logistique en Afrique regroupées au sein de Bolloré Africa Logistics.

Cette offre annoncée officiellement par le groupe français dans un communiqué ce lundi vient marquer un tournant sur le marché de la logistique en Afrique où il a une présence dans 42 ports et détient des concessions dans 16 ports à conteneurs, notamment en Côte d'Ivoire, en Guinée ou encore au Nigéria.

Selon certaines sources, la volonté du groupe de quitter la logistique en Afrique pourrait s'expliquer par une concurrence de plus en plus vive dans un secteur à forte intensité capitalistique, alors que le marché africain attise l'intérêt de groupes chinois dans le sillage du dubaiote DP World, devenu un rival acharné de Bolloré dans la région.

D'après le média français Libération, Bolloré Africa Logistics est valorisé entre 2 et 3 milliards d'euros, ce qui montre que MSC a mis la barre haute et est bien placée pour conclure l'affaire. Une conclusion qui restera toutefois soumise "à l'obtention d'autorisations réglementaires des autorités de la concurrence compétentes ainsi qu'à l'accord de certaines des contreparties de Bolloré Africa Logistics".

Bolloré Africa Logistics revendique 250 filiales et environ 21 000 emplois dans 49 pays dont 47 en Afrique. Outre la gestion de concessions de terminaux, la manutention ou encore la logistique, il opère trois concessions ferroviaires, en Côte d'Ivoire, au Cameroun et au Bénin. En 2020, Bolloré Africa Logistics avait généré un chiffre d'affaires de 2,1 milliards d'euros, soit à peine 10% des 24,1 milliards d'euros engrangés par l'ensemble du groupe Bolloré.

Télé, communication, divertissement, …, les priorités de Bolloré

Pour autant, Bolloré ne quitte pas le marché africain, loin de là. Le groupe assure de son engagement à y maintenir "une présence importante" à travers, entre autres, sa filiale Canal+, leader de la télévision payante dans les pays francophones, et Multichoice, le numéro un dans la zone anglophone dont il est un "actionnaire important". Le français assure en outre qu'il "poursuivra également ses développements dans de nombreux secteurs comme la communication, le divertissement, les télécoms, l'édition, …".

Jean Mermoz Konandi

Publié le 21/12/21 04:45

1 commentaire sur cet article. Participez à la discussion.
folly


21/12/21 15:54
C'est ce que j'appelle "le flair occidental"

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

nHZF_3KO4_9mWV8QlTe4E_lB3DujZYigWqBolXocJz0 False