Le bénéfice d’ECOBANK CI bondit de 35% à 20 milliards FCFA au premier semestre 2022

CI0000002424 - ECOC
La BRVM Ouvre dans 41h34min

Ecobank Côte d'Ivoire règle ses dettes - Financial Afrik

La filiale ivoirienne du groupe ECOBANK a réalisé des performances plus que satisfaisantes au terme de la première moitié de l'année 2022. Au regard de sa performance financière, elle a fait mieux que l'ensemble du groupe consolidé et laisse entrevoir d'excellentes perspectives sur la seconde moitié de l'année.

Baignant dans un contexte marqué par une baisse du pouvoir d'achat (hausse de l'inflation) qui a conduis à une augmentation des taux directeurs au niveau de la BCEAO, l'activité de la banque démontre sa flexibilité.

En effet, les encours à la clientèle ont connu une hausse plus importante que celle des dépôts et s'établissent à 734 milliards FCFA à fin mars 2022 avec une hausse du taux de transformation à 57% (contre 50% l'année précédente). Par ailleurs, les titres de placement progressent de 2,3% à 635,0 milliards FCFA portés essentiellement par la souscription aux titres de placement des Etats de l'espace UEMOA.

Ainsi, l'ensemble des segments d'activité d'ECOBANK CI (Intérêt et hors intérêt) a permis de réaliser un Produit Net Bancaire de 45,7 milliards FCFA, en hausse de 8,00% par rapport au premier semestre 2021.

Le coefficient d'exploitation de la filiale s'est amélioré à 45,5% (contre 46,7% une année plus tôt) grâce à une bonne contenance des coûts, qui n'ont progressé que de 5% en glissement annuel. De plus, la volonté d'assainissement du portefeuille crédit s'est confirmée au regard de la hausse du taux de couverture des créances en souffrance à 86,8%. Ainsi, malgré la hausse des encours à la clientèle, le coût du risque chute de 41% à 3,72 milliards FCFA (contre 6,31 milliards FCFA fin mars 2021).

Le résultat d'exploitation a alors réalisé une croissance à deux chiffres (+30,46%) pour s'afficher à 21,15 milliards FCFA. La marge d'exploitation s'améliore de 798 points de base à 46,33%.

Enfin, porté par un faible taux effectif d'imposition (7,37% contre 10,07% l'année précédente) grâce à des exonérations liées aux souscriptions aux titres de placement d'Etat, le résultat net a enregistré une hausse de 35,14% à 19,92 milliards FCFA. Ce montant vient consolider les fonds propres de la banque qui s'établissent à 139 milliards FCFA (+11%).

Comportement de l'action ECOBANK CI


A la clôture de la séance de ce jeudi, le cours de l'action se situait à 4 350 FCFA contre 4 785 FCFA au 31 décembre 2021, soit une variation annuelle de -9,09%. Le plus haut niveau depuis le début de l'année avait été atteint le vendredi 1er avril à 5 140 FCFA. Pendant plus d'un mois, l'action valait au moins 5 000 FCFA sur le marché avant que le détachement de dividende ne s'effectue à la date du 26 avril, faisant chuter le cours de l'action en dessous des 5 000 FCFA avec un plus bas depuis de début de l'année à 3 980 FCFA.

Au vu de cette performance financière de la banque, la confiance des investisseurs devrait se renforcer. Suivant cette dynamique, les résultats financiers d'ECOBANK CI devraient enregistrer des performances records sur l'exercice 2022 et ainsi faire bénéficier des dividendes alléchants à ses actionnaires.

Pour plus de détails sur les fondamentaux de la valeur et les décisions d'investissement sur l'action, l'équipe d'analystes financiers de SIKA FINANCE se fera le plaisir d'apporter ses recommandations.

Pour voir la publication, veuillez cliquer ici

Serge David Digba

Publié le 29/07/22 11:30

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

D2Ivwev3yT5CtaKb3BsxsoIMV97MEAlrsKYgkf8WghI False