La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

Le Ghana reçoit son terminal flottant GNL, le tout 1er de l’Afrique Subsaharienne

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 5h7min

Comme annoncé en novembre dernier, le Ghana vient de recevoir son terminal d'importation de gaz naturel liquéfié (GNL). L'information a été donnée, informe Bloomberg, par Tema GNL Terminal Compagny, la société créée par le capital-investisseur Helios Investment Partners et chargée de l'exploitation du terminal.

" Le Ghana peut maintenant commencer à desservir le reste de la région avec un carburant propre, respectueux de l'environnement et moins cher ", s'est réjoui Agyeman-Duah, directeur de projet Tema GNL.

Première centrale GNL du Ghana et au-delà, de l'Afrique Subsaharienne, le terminal sera logé dans le port de Tema, à 25 km à l'est d'Accra la capitale et aura une capacité de production de près de 2 million de tonnes de gaz naturel par an.

D'un coût d'investissement de 350 millions d'euros, l'unité flottante GNL sera exploitée pendant 12 ans par Tema GNL Terminal Company puis transférer à la Ghana National Petroleum Corporation, la société nationale du pétrole du pays.

Notons que la centrale flottante GNL de Tema vise à répondre à la demande intérieure de gaz naturel au Ghana ainsi que de ses pays voisins dont l'approvisionnement en GNL dépend principalement du gazoduc ouest africain, une société détenue par Chevron, le géant américain de l'industrie pétrolière.

Olivia Yao

Publié le 12/01/21 16:56

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.